http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
10 de juin de 2019 Twitter Faceboock

« Fiers, déters et sans frontières ! »
Plus d’un millier de personnes à Saint-Denis pour la première marche des fiertés en banlieue
Esther Tolosa

Ce dimanche 9 juin, la première marche des fiertés LGBTI en banlieue s’est tenue à Saint-Denis (93) et a rassemblé plus d’un millier de personnes.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Plus-d-un-millier-de-personne-a%CC%80-Saint-Denis-pour-la-premie%CC%80re-marche-des-fierte%CC%81s-en-banlieue

Il y a 50 ans, en juin 1969, avaient lieu les émeutes de Stonewall, une révolte de personnes LGBTI racisées et précaires de New York contre les violences policières et les humiliations. Depuis, chaque année au mois de juin, les personnes LGBTI marchent contre l’oppression et pour leur libération.

Ce dimanche 9 juin, à Saint-Denis (93), la première marche de fiertés LGBTI en banlieue a rassemblé plus d’un millier de personnes dans une ambiance très joyeuse, mais surtout militante. À l’initiative de l’association Saint-Denis ville au cœur, la marche a aussi rassemblé de nombreuses associations telles que Act Up, SOS Homophobie, l’inter-LGBT, Aides, ARDHIS, ou encore Femmes en luttes 93.

Le cortège, qui est parti de la Place de la résistance, a défilé fièrement dans les rues de Saint-Denis pour terminer à la Basilique de Saint-Denis, où de nombreux stands et journalistes, y compris le maire de Saint-Denis, attendaient les manifestants.

Pour Yanis Khames, organisateur de la marche, la démarche était de « visibiliser et rendre audibles les personnes LGBTI issues des banlieues populaires, lutter contre leur stigmatisation et essayer de créer une dynamique contre les lgbtqi+phobies ».

Mais cette marche allait encore plus loin, notamment dans le cortège de Femmes en Luttes 93 où l’on pouvait entendre des slogans tels que : « Fiers, déters, révolutionnaires ! Fiers, véners, sans frontières ! » ou encore « Les homophobes et les patrons au fond de la Seine ! ».

Ainsi, au milieu des drapeau multicolores, le message était clair : la lutte pour le droit des personnes LGBTI est une lutte de classe, anti-sexiste, et anti-raciste.

Crédits photo : Marie Rouge

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com