http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
11 de juin de 2019 Twitter Faceboock

Ma santé 2022...
VIDEO. Devant le ministère de la Santé, personnels et usagers prennent la parole

Ce mardi 11 juin, date de la réponse du Sénat au « Plan Santé 2022 », environ 200 personnes se sont réunies à l’appel de l’interfédérale (CGT, FO, Sud) devant le ministère de la Santé. Nous relayons les interventions qui témoignent de l’état de détresse vécu par les personnels et les usagers.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Devant-le-ministere-de-la-Sante-personnels-et-usagers-prennent-la-parole

Durant le vote du « Plan Santé 2022 », un projet de loi porté par Agnès Buzyn qui vise entre-autres à réduire drastiquement le nombre de places dans les hôpitaux, à restructurer les EHPAD, à la faveur du privé, et de supprimer les CHSCT pour les transformer en « Comité Social Economique », sans régler la question du manque de personnels, des salaires, du matériel, ou des conditions de travail en général, voici ce que les présent.e.s avaient à dire :

00:00 Syndiqué Sud Outre-Mer
« Ceux qui ont les moyens prennent l’avion pour se soigner ici »

3:35 CGT Nemours
« Les soignants veulent soigner, mais comment soigner avec une infirmière le matin pour 60 patients [...] il faut l’unité de nos services »

6:20 Usagère
« La santé est le bien le plus précieux que l’on a »

8:00 SAMU de Lons-le-Saunier, où ont eu lieu les réquisitions de personnels
« Le président de la république devait remettre au maire de Lons-le-Saunier, partisan du programme de restructuration dont la fermeture du SMUR, la légion d’honneur [...] Nous avons fait une manifestation de soutien au SMUR et aux urgences de Lons, et qu’a fait monsieur Macron ? Il n’est pas venu ! Il a eu peur ! »

13:25 Usager
« Il y en a marre d’être gouvernés par des élites qui s’en mettent plein les poches pendant que des millions de gens triment, se suicident. »

15:00 Aide-soignante, Pitivier
« Actuellement la direction ferme les yeux, le personnel ne revient pas sur la base du volontariat, il est assigné. Il y a des burn-out. »

17:15 Enseignants à Paris XIII dans le département de Santé, Médecine et Biologie Humaine
« Nous formons les futurs professionnels de soin de demain et nous ne pouvons pas nous résoudre à les jeter dans l’enfer que vous vivez et que vous dénoncez aujourd’hui [...] à l’hôpital comme à l’université, les personnels n’ont pas de moyens humains, matériels, d’exercer correctement. »

20:35 Ancienne infirmière à Bobigny
"On avait 100 à 150 personnes par après-midi où on était 10, et on pouvait pas assurer"

21:20 Collectif "Femme Egalité"
« C’est indispensable [pour les femmes qui ont souvent des salaires modestes] d’avoir des [services] de proximité. »

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com