http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
30 de octobre de 2019 Twitter Faceboock

Municipales 2020
Moudenc : une antenne de LREM pour les municipales à Toulouse
Adrien Balestrini

C’est officiel, la liste de Jean-Luc Moudenc pour les municipales de 2020 sera sous l’égide des marcheurs et des républicains avec le soutien annoncé par En Marche lundi dernier.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Moudenc-une-antenne-de-LREM-pour-les-municipales-a-Toulouse

Crédits : Eric Cabanis / AFP

On s’y attendait, c’est maintenant officiel. Lundi soir le bureau exécutif des Républicains en marche a annoncé son soutien à la liste « Aimer Toulouse », celle du maire toulousain, Jean-Luc Moudenc. En effet, plusieurs signaux étaient favorables à une telle annonce : des négociations ont lieu depuis cet été portées par le député LREM Jean-François Portarrieu, le maire sortant est connu pour être un proche du premier Ministre, ou encore que ce dernier se soit défini lui même comme « macron-compatible », cette alliance n’a rien d’une surprise.

Du côté de la macronie, à l’approche de l’anniversaire de la mobilisation des Gilets jaunes, elle tire des leçons de sa faiblesse structurelle liée à son manque de médiations dans les territoires ainsi qu’à l’étroitesse de ses soutiens pour espérer se faire réélire en 2022. En prévision des municipales, LREM fait d’une pierre deux coups. En effet, non seulement la liste LR-LREM « Aimer Toulouse » assure que Moudenc porte la politique de Macron à Toulouse, gros fief de la mobilisation des gilets jaunes, mais aussi d’engloutir l’électorat des Républicains en crise aiguë depuis les européennes.

Au delà de la question des municipales, Macron et Moudenc se retrouvent pleinement sur la répression de la mobilisation des Gilets jaunes où il s’est tour à tour présenté comme moralisateur et dénonciateur. Moralisateur car Moudenc est celui qui a appelé les Gilets jaunes « raisonnables » à « prendre le dessus » sur les Gilets jaunes « radicalisés », reprenant à son compte la petite musique gouvernementale et médiatique. Dénonciateur, car il s’est aussi illustré par sa ridicule « investigation » un samedi de manifestation, où il déclarait sans sourciller dans un article de Libération avoir infiltrer « les groupes violents pour voir leur mode opératoire et leur composition »

En résumé, avoir Moudenc pour un nouveau mandat c’est s’assurer qu’en plus d’être un des acteurs de la transformation de l’hôpital Lagrave en hôtel privé ou encore de la promotion de la gentrification via Toulouse Métropole, il soit le plus fidèle relais du macronisme en Haute-Garonne.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com