http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
30 de octobre de 2019 Twitter Faceboock

Islamophobie
Le Sénat vote l’interdiction du port du voile aux mères accompagnatrices, sur fond d’attentat islamophobe
Helen Fauset

Ce mardi 29 octobre, le Sénat a voté la proposition de loi portée par le groupe Les Républicains (LR) visant à étendre l’interdiction des signes religieux ostensibles "aux personnes qui participent, y compris lors des sorties scolaires, aux activités liées à l’enseignement dans ou en dehors des établissements". Véritable coup politique, ce vote controversé confirme le renforcement à droite des positions de LR, tout en permettant au gouvernement, en grande partie responsable de cette offensive islamophobe, de s’afficher comme raisonnable et modéré.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Le-Senat-vote-l-interdiction-du-port-du-voile-aux-meres-accompagnatrices-sur-fond-d-attentat

Crédit photo : DANIEL PIER / AFP

Rapportés dans plusieurs articles, dont celui publié dès hier par [Médiapart → https://www.mediapart.fr/journal/france/291019/meres-voilees-accompagnatrices-les-senateurs-lr-se-defoulent ], les propos tenus lors des débats révèlent la posture profondément islamophobe adoptée par plusieurs sénateurs LR. Parmi ce florilège de racisme (et de sexisme) décomplexé, on peut par exemple relever cette phrase du sénateur Philippe Pemezec « Si, pour une mère de famille, montrer ses cheveux est insupportable, qu’elle reste chez elle. »

Ou encore le voile qualifié d’« emblème politico-religieux pour ceux qui veulent défier les lois de la République » et de « signe de soumission de la femme », par Stéphane Piednoir. Ainsi, seuls trois sénateurs LR ont voté contre le texte et dix se sont abstenus. Ces résultats illustrent bien la stratégie adoptée par LR. Prétextant protéger la liberté de conscience des enfants, ces sénateurs instrumentalisent en réalité le principe de laïcité pour alimenter l’islamophobie. S’orientant toujours plus à droite, le parti espère ainsi gagner des électeurs déjà influencés par la propagande relayée par les médias et méfiants envers l’islam.

A l’inverse, les sénateurs LREM ont eu beau jeu de s’offusquer et de dénoncer les propos de la droite sénatoriale en votant en bloc contre cet amendement. Le président de la République Emmanuel Macron a pu, dès mardi soir, attaquer ceux qui « voulant semer la haine et la division », se servant du principe de laïcité « pour mener le combat contre telle ou telle religion », tandis que le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, a pu défendre une position plus modérée face au sénat, déclarant que la loi « irait au-delà du nécessaire et aurait des effets contre-productifs ». C’est pourtant ce même gouvernement, qui, revêtant aujourd’hui le masque de l’apaisement et de la modération, a porté un discours islamophobe au lendemain de l’attentat de la préfecture de Paris, appelant à la délation anti-musulmans, donnant ainsi une tribune aux idées racistes.

Comment croire que la majorité gouvernementale n’encourage pas une forme de racisme d’Etat alors même que quelques semaines plus tôt, Bruno Lemaire, ministre de l’Economie, déclarait sur Europe 1 que « le voile islamique n’est pas l’avenir souhaitable de la culture française » ? Ou que M. Blanquer lui-même, au mois de septembre, s’attaquait à l’affiche de la FCPE montrant une femme voilée et sa fille ? Qu’il déclarait le 13 octobre 2019 sur BFMTV que le voile « n’est pas souhaitable dans notre société » ?

In fine, ce scandale apparaît comme une belle manœuvre politique pour le gouvernement. Tout en se cachant derrière les sénateurs LR pour renforcer le climat islamophobe et la polarisation sociale qui règnent aujourd’hui en France, ce débat donne l’occasion à la majorité présidentielle de se refaire une image « gauchisante » sur la question des valeurs. La loi a en effet très peu de chances d’être votée à l’Assemblée nationale, où les députés LREM, majoritaires, s’y opposeront. La majorité présidentielle et le gouvernement pourront ainsi se targuer d’avoir circonscrit l’incendie qu’ils ont eux-mêmes allumés et régulièrement entretenu.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com