http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
22 de novembre de 2019 Twitter Faceboock

Vidéo
#LaPrécaritéTue. Anasse à la jeunesse : « Va falloir dire stop avec nous, bloquer vos lycées et vos facs »
Anasse Kazib

Anasse, cheminot, s’adresse à la jeunesse : « Pour Anas et tous les autres, à partir du 5 décembre il va falloir dire stop avec nous, bloquer vos lycées et vos facs ». #LaPrécaritéTue

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/LaPrecariteTue-Anasse-a-la-jeunesse-Va-falloir-dire-stop-avec-nous-bloquer-vos-lycees-et-vos-facs

Une pensée émue pour un camarade de Solidaires Etudiant.e.s. Vous l’avez entendu il y a quelques jours, le camarade s’est immolé devant le Crous de Lyon et ce camarade, tout comme moi, il s’appelle Anas et je peux vous dire que lorsque j’ai entendu son geste et que j’ai entendu qu’il s’appelait Anas, ça m’a bouleversé profondément.

Alors Anas je voulais t’apporter toute ma fraternité, toute ma solidarité à toi mais également à toute ta famille et tes proches. Sache que les responsables que tu pointes dans ton courrier, à savoir le gouvernement Macron, il ne restera pas impuni indéfiniment. Parce que c’est ce gouvernement qui impose la précarité, qui impose les reculs sociaux, qui impose des Parcoursup, des contre-réformes de l’assurance chômage et des futures réformes des retraites.

Notamment lorsque je parle de réforme des retraites, il y a un papier dans le tiroir de Jean-Paul Delevoye et d’Emmanuel Macron et sur ce papier il y a écrit : clause du grand-père. Ça vise ni plus ni moins qu’à imposer cette réforme des retraites aux futurs travailleurs. Les futurs travailleurs qui sont-ils ? C’est les lycéens, c’est les étudiants d’aujourd’hui. Ces lycéens et ces étudiants qui dénoncent la précarité on veut faire de leur vie un cauchemar, c’est-à-dire de la précarité lorsqu’ils sont étudiants et de la précarité lorsqu’ils seront travailleurs.

Alors va falloir dire Stop avec nous à partir du 5 décembre, en grève reconductible, en grève illimitée et va falloir paralyser, bloquer vos lycées, et vos facs avec les profs qui seront aussi mobilisés. Pour dire stop à cette précarité qui tue les étudiants aujourd’hui, qui sont obligés de travailler pour Deliveroo, UberEats ou d’autres, qui sont obligés de multiplier des petits boulots, des petits boulots de merde, qui parfois sont obligés même de dormir dehors. Parfois certaines sont même obligées de se prostituer.

Voilà où on en arrive aujourd’hui en France, dans ce pays, pour pouvoir étudier. Il va falloir dire stop et dénoncer toute cette précarité d’aujourd’hui et la précarité qu’on vous propose demain. Donc à partir du 5 décembre, moi je vous le dis, il y a un cocktail explosif que détestent l’ensemble des gouvernements et ils savent très bien que ce cocktail là lorsqu’il existe, à savoir la jeunesse et les travailleurs, les travailleurs d’aujourd’hui et les travailleurs de demain lorsqu’ils sont unis pour dénoncer des contre-réformes, c’est explosif. La jeunesse, pour les Anas et tous les autres, il va falloir se mobiliser à partir du 5 décembre, paralyser. Blocus total de l’ensemble de vos facs. En Assemblée Générale, comme nous, et venez nous voir sur les piquets de grève. Venez nous voir dans les Assemblées Générales. Les étudiants et les travailleurs on a toujours été ensemble.

Et voilà force à nous tous et à partir du 5 décembre, on bloque tout ! Ciao !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com