http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
5 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

5 décembre
Montpellier. Des étudiants mobilisés agressés au couteau par des militants d’extrême droite
Henri Carmona

Ce matin, des étudiants de l’université Paul Valéry à Montpellier ont été agressés au couteau, alors qu’ils étaient en train de bloquer leur campus en vue de la journée du 5 décembre. Selon le syndicat SCUM, cette agression est l’oeuvre d’un groupuscule d’extrême droite.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Montpellier-Des-etudiants-mobilises-agresses-au-couteau-par-des-militants-d-extreme-droite

Alors que la mobilisation s’organise sur l’université de Paul Valéry à Montpellier, après une Assemblée générale qui a réuni 200 personnes hier, l’extrême droite a frappé ce matin. Alors que des étudiants du SCUM, syndicat local, tentaient de bloquer leur campus ce matin aux alentours de 7h, une dizaine de personnes, appartenant probablement à un groupuscule d’extrême droite ont attaqué au couteau les étudiants mobilisés. Bilan : Deux blessés.

Ce n’est pas la première fois que l’extrême droite montpelliéraine s’attaque aux mobilisations étudiantes. En mars 2018, lors de l’occupation d’un amphithéâtre, des militants d’extrême droite avait ainsi mené un raid, blessant plusieurs étudiants, sous le regard bienveillant du doyen et de la sécurité de la fac. Une fois de plus, dans le cadre de l’agression de ce 5 décembre, le SCUM dénonce la « complicité des vigiles de l’Université qui ont fermé les barrières devant nous alors que nous étions agressés », dans des propos recueillis par France 3 région.

Malgré les exactions de l’extrême droite, la mobilisation est bel et bien lancée à Montpellier en ce jeudi 5 décembre. Piquet de grève des postiers de Rondelet et blocage des profs et des lycéens de Clémenceau donnent, entre autre, le la de la mobilisation.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com