http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
7 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

Violences policières
VIDEO. Lyon : un lycéen de 15 ans touché à la joue par un tir de LBD

Ce vendredi, lors du blocage du lycée Ampère-Saxe à Lyon, la police a fortement réprimé une quarantaine des lycéens qui bloquaient l’accès de l’établissement scolaire avec des poubelles. Un dispositif policier hors norme a été mise en place pour procéder au délogement des élèves qui manifestaient pacifiquement devant l’entrée.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Lyon-un-lyceen-de-15-ans-touche-a-la-joue-par-un-tir-de-LBD

Dans la continuité de la mobilisation de la journée du 5 décembre, les élèves du lycée Ampère-Saxe, situé dans le 3eme arrondissement de la ville de Lyon, effectuaient un blocage vendredi matin vers 7hs du matin. Tout se déroulait dans le calme jusqu’à l’intervention des forces de l’ordre, qui a laissé comme bilan un lycéen de quinze ans blessé au visage d’un tir de LBD.

La police est intervenue à 8h15 du matin, avec un dispositif hors norme et une agressivité inouïe, sans sommation, ils ont menées au moins deux charges selon des témoins et il y aurait eu au moins deux interpellations. Le lycéen blessé avec l’aide de ses camarades a été évacué une première fois dans la cage d’escalier du hall d’un immeuble, où il a reçu les premiers soins, puis évacué à l’hôpital par les pompiers. Malgré son importante blessure au visage, il n’y a pas de fracture à déplorer.

Surpris par la charge, les élèves se sont dispersés dans le trottoir en face de l’établissement, la police a lancé des gaz lacrymogènes et des tirs de LBD à l’encontre d’un lycéen qui aurait jetée un projectile en vers les forces de l’ordre, des gifles et des coups ont été proférées en vers les élèves selon les lycéens qui ont témoigné de la brutale répression. L’arrivé de la BAC à fini par faire disperser les lycéens.

Ce nouveau cas fait suite à l’adolescent blessé à Strasbourg en marge d’une manifestation des gilets jaunes le 12 janvier dernier, l’adolescent venait d’acheter une doudoune dans une enseigne. Et il a été blessé par un tir de LBD « perdu ». Un non lieu a été requis par le parquet de Strasbourg. Mais aussi le 6 décembre de l’année dernier lors des manifestations lycéennes qui ont été fortement réprimées par la police, un lycéen de 15 ans à été grièvement blessé à l’œil par un tir de LBD.

La brutalité et la répression policière banalisée par le gouvernement Macron, est une politique explicité pour semer la peur et essayer de cette façon de « mater la révolte ». La justice à deux vitesses protège aux policiers et donne feu vert à sa brutalité. La violence est institutionnelle et seulement une lutte et une mobilisation d’ensemble pourra mettre un point final à la violence policière. Contre la reforme les retraites, et les forces de l’ordre qui la défendent, construisons la grève générale.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com