http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
9 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

Vers un réveil de la jeunesse ?
800 personnes en AG au Mirail, les étudiants s’organisent !

L’assemblée générale du Mirail a réuni ce lundi près de 800 personnes qui ont pu débattre des enjeux de la mobilisation et des différentes perspectives du mouvement.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/800-personnes-en-AG-au-Mirail-les-etudiants-s-organisent

Après une journée de mobilisation historique le 5 décembre, qui a arrêté le pays et remis la question de la grève au centre des méthodes d’action. Les questions qui étaient sur toutes les lèvres étaient les suivantes : comment s’organiser pour rejoindre cette mobilisation avec les étudiants ? Quel poids peut-on jouer dans le mouvement ? Face à une présidence de la fac qui veut empêcher toute mobilisation et empêcher les étudiants de s’organiser les étudiant·e·s du mirail ont pu discuter et échanger sur leur revendications et perspectives d’action.

Les étudiants étaient très enthousiaste, et les interventions se répondaient dans une ambiance combative. Plusieurs étudiants ont témoigné et parlé de leurs conditions de vie, précaires, et qu’il voulaient lutter, relever la tête face à ce quotidien de pâtes au sel. Dans ce sens, une étudiante, travailleuses à la fac, a insisté sur le fait que toutes les personnes qui étaient vacataires avaient énormément de problèmes pour être justement payés et recevoir leur salaire lors d’un mouvement social. L’AG s’est positionnée et a été adopté le paiement de tous les vacataires étudiants pendant les mobilisations. Il n’est pas normal que les étudiants travailleurs de l’université soient pénalisées par une lutte à laquelle ils veulent prendre part !

Si les étudiants étaient nombreux aujourd’hui en Assemblée générale, il est important de continuer à mobiliser sur nos lieux d’études et de massifier le mouvement. Les périodes d’examens approchent, les étudiants jonglent entre étude et boulots et n’ont pas tous le même temps à consacrer à la lutte. Il s’agit aujourd’hui de se convaincre des perspectives de victoire derrière et du rapport de force qui se construit dans le pays. Il y avait dans l’AG un consensus pour dire qu’il fallait rejoindre la lutte et faire grossir les cortèges jeunes pour se lier à la bataille contre la réforme des retraites. Dans ce sens, un militant de extinction rébellion est intervenu pour expliciter le lien entre la précarité et la crise climatique « tant que y aura du pétrole, des forêts, des travailleurs les capitalistes l’exploiteront ! » Plus qu’une bataille défensive contre une réforme les interventions des étudiants remettaient en question l’ensemble du système capitaliste qui n’a plus rien à offrir à la jeunesse.

L’assemblée générale a également voté une motion de soutien à Odile Morin, militante Gilet Jaune et présidente de l’association Handi’social, victime d’un véritable acharnement policier et judiciaire. Elle a été condamnée le vendredi 6 décembre à deux mois de prison avec sursis et un an d’interdiction de manifester. Il lui est reproché d’avoir obstrué le passage d’un canon à eau en manifestation avec son fauteuil roulant, puis d’avoir bousculé un policier. Elle a été poursuivie en premier lieu pour usage de son fauteuil comme « arme par destination », alors que ce sont les agents de police qui ont pris possession du joystick de son fauteuil, causant la chute d’Odile et entraînant de multiples fractures. Les étudiants et membres du personnel du Mirail réunis en assemblée générale lundi 9 décembre 2019 se solidarisent entièrement avec Odile Morin et toutes les victimes de répression.

Une prof de collège est intervenue pour exprimer son soutien à la lutte des étudiants et appuyer les éléments de convergence qui se tissent entre les différentes secteurs. Il y a une motion qui à été votée, pour ouvrir la fac du Mirail à tous les secteurs mobilisées.

Comme l’a souligné Joachim, étudiant au Mirail : « Nous, étudiant·e·s et membres du personnel de l’université du Mirail, réuni·e·s en Assemblée générale lundi 9 décembre 2019 avons voté la poursuite de la grève. Dans cette perspective, nous avons également voté l’ouverture de salles et d’amphi sur le campus, pour permettre aux secteurs en lutte et en grève de pouvoir se réunir, s’organiser et se coordonner. Le Mirail est donc ouvert à toute initiative de lutte et de rencontres interprofessionnelles !!!

Dès mardi 10, le Mirail réquisitionne et ouvre son Grand Amphi (bâtiment Accueil) pour accueillir l’assemblée générale inter-degrés de l’éducation, à 9h30. »

Dans le comité de mobilisation qui s’est tenu à la suite de l’assemblée générale se discutait de faire des équipes d’étudiants pour aller sur les piquets des grévistes apporter du soutien et de la combativité. On se battra jusqu’au retrait total de la réforme, et nous n’aurons aucune forme de négociation avec un gouvernement qui nous méprise.

Construire la mobilisation tous ensemble, en se liant au secteurs en lutte, une perspective enthousiasmante pour les étudiants du Mirail.. Accueillir l’assemblée générale des profs, le 10 décembre à 9h dans le grand amphi est un premier pas vers cette convergence. Dans la ville rose, le secteur de l’éducation est particulièrement à l’avant garde et perpétue des traditions d’auto-organisation de leur mouvement l’année dernière. En plus d’appuyer et aider à la construction de la grève, le Mirail à voté un cortège jeune au sein duquel étudiants et lycéens se lieront aux personnels de l’éducation en grève. En décembre, c’est tous ensemble, jusqu’au retrait total de la réforme, et pour faire tomber Macron et son monde !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com