http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
10 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

Interpro de Pantin. Des Gilets jaunes proposent une « crèche de grève » pour soutenir les grévistes

A la Bourse de Travail de Pantin, nombreux étaient réunis pour débattre la mobilisation contre les réformes des retraites et du plan pour ancrer dans la durée et établir un vrai rapport de force contre le gouvernement. Dans la matinée, une dizaine des grévistes de la RATP du dépôt de Flandre a rejoint des étudiants, professeurs d’école, enseignants de collèges et lycées de la ville de Seine Saint-Denis dans un débat sur la suite du mouvement.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Interpro-de-Pantin-Des-Gilets-jaunes-proposent-une-creche-de-greve-pour-soutenir-les-grevistes

Les Gilets Jaunes qui étaient à l’avant-garde déjà il y a un an, bousculant l’aspect routinier du mouvement ouvrier avec une radicalité importante, ont proposé à cette AG interprofessionnelle proposant des caisses de grève et une crèche pour les grévistes. « Deux amies se proposent de garder des enfants dont les parents sont en manifestation, on peut faire une crèche de grève si vous voulez », expliquait une Gilet Jaune dans son intervention comme le rapport le journal Le Monde.

Ces actions, bien que initiales, pointent une importante évolution vers une convergence concrète entre les travailleurs de la RATP/SNCF qui passe par le soutien actif à la grève avec la prise en charge des questions clés des tâches pour maintenir la grève, comme un point d’appui central pour bloquer l’économie du pays, et que cela perdure dans la durée.

Depuis le 5 décembre, il a fleuri plusieurs assemblées générales interprofessionnelles principalement en Île-de-France et il y a une dynamique naissante « d’échange » entre eux : les enseignantes participent au piquet de grève de la RATP et vice-versa. Loin du discours gouvernemental qui affirme qu’il s’agirait de mobilisations corporatistes ou que les travailleurs de la RATP/SNCF se battaient seulement pour leurs « privilèges », ce qui est en train de se créer entre les divers AGs interprofessionnelle est une vraie convergence entre les différents secteurs de travailleurs, contre la dégradation des conditions de travail, et contre la réforme de Delevoye. Les propositions des Gilets Jaunes pose également la question de l’organisation et de la coordination entre les divers secteurs vers la grève générale pour faire plier Macron et imposer le retrait de la réforme et le droit à vivre et desquels on doit s’inspirer.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com