http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
11 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

Tous ensemble
Lycéens réprimés à Angers : les enseignants en grève se solidarisent
Vincent Duse, militant CGT PSA Mulhouse

A Angers mardi des lycéens ont été violemment réprimés par la BAC et trois d’entre eux interpellés. Face à cette répression des enseignants en grèves se sont solidarisés pour exiger leur libération. Un bel exemple de convergence à rappeler.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Lyceens-reprimes-a-Angers-les-enseignants-en-greve-se-solidarisent

Crédit photo : Courrier de l’Ouest

La mobilisation dans les lycées commence à prendre de l’ampleur, et comme maintenant à chaque fois, les forces de l’ordre ont réprimé ce matin la jeunesse lycéenne à Angers avec matraquage, violence et arrestation par la BAC. Mais suite à cette nouvelle, l’AG des enseignants en lutte a décidé de partir en manif jusqu’au commissariat pour exiger la libération des lycéens arrêtés. « Des lycéens et des enseignants réclament la libération de trois élèves, interpellés pendant le blocus du lycée Chevrollier. » résumait ainsi Ouest France.

Les grévistes soutiens ont également dénoncé la répression policière, notant que « la BAC n’a pas hésité à se servir de taser, matraque et lacrymogène sur (les) jeunes ». Cette solidarité contre la répression contre la jeunesse en lutte contre cette société est centrale.

En effet, la crainte du gouvernement c’est que la jeunesse se mette dans le mouvement qui n’arrête pas de s’étendre à tous les secteurs. C’est ce qui explique la volonté du gouvernement de réprimer très fortement pour tuer toute velléité de rébellion dans une jeunesses incontrôlable. Pourtant, la révolte continue de germer dans le milieu lycéen.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com