http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
16 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

Après, les "regrets" de Macron…
DelevoyeGate : encore un "oubli" à 6000 euros et une déclaration de patrimoine incomplète
Ariane Serge

En plein orage suite à la déclaration de sa démission du gouvernement ce lundi, Jean-Paul Delevoye n’en a cependant pas fini avec les casseroles. Tel un calendrier de l’avent, à chaque jour son scandale et aujourd’hui, veille de mobilisation, c’est une démission, une énième révélation de mandat rémunéré, et une déclaration de patrimoine incomplète que nous offre l’ex Haut commissaire aux retraites. De quoi faire flamber la situation à 24 heures de la journée de mobilisation unitaire.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/DelevoyeGate-encore-un-oubli-a-6000-euros-et-une-declaration-de-patrimoine-incomplete

Crédit photo : Reuters

Décidément, l’ancien membre de l’exécutif ne donne aucun répit au mouvement. À peine sorti du gouvernement, déjà un nouveau scandale. Sans doute une déclaration à hauteur de 6 330 euros net par mois que l’exécutif ne voulait pas voir fuiter avant la démission de leur homme de confiance. Ou encore, une déclaration de patrimoine incomplète sur laquelle enquête la haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATPV) très gênante pour le gouvernement. Une annonce encore une fois scandaleuse de la part de celui qui assurait que travailler plus longtemps dans des conditions de travail davantage précaires et pour un salaire et une pension de misère étaient la voie à suivre pour l’ensemble de la population.

Si la démission constituait un premier échec du gouvernement qui avait mis tous ses espoirs en ce chiraquien capable de négocier avec l’ensemble des directions syndicales, cette déclaration d’un 14 ème mandat rémunéré ainsi que la déclaration de patrimoine incomplète constituent littéralement une énième goutte d’huile sur le brasier.

À l’approche d’une semaine fatidique pour le mouvement, Edouard Philippe et son gouvernement, même s’ils le nient dans les discours et déclarations, voient bien que le rapport de force pourrait s’inverser drastiquement avec la journée de demain. Pour l’ensemble des secteurs mobilisés, cette débâcle est une brèche dans la fermeté de l’Elysée sur laquelle il faut s’appuyer pour faire tomber le projet de réforme, mais aussi ceux qui la portent !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com