http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
9 de janvier de 2020 Twitter Faceboock

Pas de retrait, pas de rentrée !
9 janvier. Les enseignants et personnels de l’Education nationale massivement mobilisés !
Julian Vadis

Secteur à l’avant garde avant les vacances, l’Education nationale a fait son grand retour dans la contestation contre la réforme des retraites, avec des cortèges massifs et des taux de grévistes impressionnants.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/9-janvier-Les-enseignants-et-personnels-de-l-Education-nationale-massivement-mobilises

C’était l’une des inconnues de cette journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les personnels et enseignants allaient-ils revenir massivement dans la bataille après les vacances de fin d’année ? En effet, la fermeture des établissements scolaires avait naturellement mis un frein à la mobilisation dans ce secteur, bien que, à Paris comme en région, des « noyaux durs » continuaient à être actifs sous un autre mode d’action : celui du soutien aux secteurs en lutte, comme à la SNCF ou à la RATP.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les enseignants et personnels de l’Education nationale ont répondu à l’appel ! Ainsi, les taux de grévistes ont atteint les 40% dans le primaire, selon les chiffres du SNUipp-FSU et de 40 à 50 % dans le secondaire, selon le SNES. Des taux de grève extrêmement importants, qui traduisent la combativité et la détermination qui règne dans ce secteur contre la réforme des retraites.

Plus encore, en île de France, plus d’une centaine d’établissements scolaires sont restés fermés ce 9 janvier. Le cortège de l’Éducation nationale a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Paris avec la présence de nombreux collèges et lycées de banlieue, mais aussi de grévistes du lycée Henri IV, le fameux « meilleur lycée de France ».

Autre point extrêmement positif, en plus de fort taux de grévistes et d’une mobilisation massive dans la rue, des assemblées générales très fournies sont à noter. C’est le cas, par exemple, à Noisel en Seine et Marne, ou bien encore à Cergy Pontoise, dans l’académie de Versailles, où plusieurs centaines de grévistes se sont réunis en ce jour de mobilisation. Des exemples qui ne se cantonnent pas à la région parisienne. Ainsi, à Toulouse, ce sont plus de 300 grévistes de l’Education nationale qui se sont retrouvés en assemblée générale à la bourse du travail après la manifestation matinale, qui a réuni 120 000 personnes selon la CGT.

« Pas de retrait, pas de rentrée ! » : Les personnels et enseignants de l’Education nationale ont tenu parole en ce 9 janvier. Une mobilisation importante qu’il s’agit aujourd’hui de consolider et d’élargir, dans la grève reconductible, pour obtenir satisfaction et arracher une victoire contre Macron et son monde. En ce sens, les journées du 10 et du 11 janvier vont être primordiales, pour consolider et entretenir le rapport de force et aller vers une dynamique ascendante pour faire plier le gouvernement.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com