http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
29 de juin de 2020 Twitter Faceboock

Louisville
États-Unis : un photographe tué par balle lors d’une manifestation « Black Lives Matter »
Lamaga Nedme

Samedi soir, Tyler Gerth, âgé de 27 ans, a été tué par un tir de balle lors d’une manifestation Black Lives Matter à Louisville, Kentucky. Le tireur pourrait être membre d’un groupe d’extrême-droite qui avait menacé les manifestants sur Twitter.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Etats-Unis-un-photographe-tue-par-balle-lors-d-une-manifestation-Black-Lives-Matter

Crédits : AFP

Louisville est une ville très mobilisée contre le racisme et les violences policières de Black Lives Matter depuis la mort de Breonna Taylor, ambulancière noire tuée chez elle par un policier blanc alors qu’elle dormait avec son compagnon.

Cette même ville est le théâtre d’une nouvelle scène tragique le samedi 27 au soir lors d’une manifestation au parc Jefferson Square -point clé des manifestations où plusieurs personnes passent la nuit pour s’assurer d’avoir un lieu d’organisation - lorsque deux manifestants reçoivent une balle. Un d’entre eux, Tyler Gerth, photographe en herbe, sera grièvement blessé et décède quelque temps après au même endroit.

En effet, plusieurs comptes twitter de groupes patriotes armés avaient annoncé une possible attaque le 27 juin : « ils ont jusqu’au 27 pour se divertir » ; « les tentes doivent être détruites », et prévenu par le Louisville Courier Journal. Le maire, Greg Fisher, a déclaré d’être au courant des menaces et demande aux contre manifestants de se maintenir éloignés du parc «  Notre message est très clair : on a pas besoin de vous ici. On se focalise dans la facilitation des protestations pacifiques ».

C’est ce dimanche que le premier suspect est arrêté : Steve Lopez, jeune de 23 ans, qui avait fréquenté déjà, à plusieurs reprises, le parc. Suite à cet épisode, la police décide d’évacuer le parc et enlever toutes les tentes.

Ce meurtre est une nouvelle qui terrifie mais qui n’éteindra certainement pas les mobilisations : Shameka Parrish-Wright, une des porte-voix des mobilisations à Louisville, a déclaré à la Alliance Press Conference “La communauté qu’a été construite là-bas [dans le parc] ne se terminera pas parcequ’ils [les policiers] ont décidé de nous expulser. On sera de retour. On reviendra plus forts et on va pas lâcher”.

Même s’il n’y a pas encore de confirmation que Lopez agissait avec le groupe d’extrémistes patriotes, ceci n’est pas une scène étrange aux Etats Unis, surtout en ayant un président qui appelle, à travers son compte twitter, à tirer à balles réelles sur les manifestants.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com