http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
24 de novembre de 2020 Twitter Faceboock

Le compte Twitter de StreetPress verrouillé après la publication d’une vidéo sur la Loi Sécurité Globale
Irena Mathilde

Ce samedi après-midi, le compte twitter de Streetpress a été verrouillé par la plateforme. La raison ? La publication d’une vidéo où intervenaient notamment Mathieu Molard, directeur de publication de StreetPress, Anasse Kazib et Arié Alimi au sujet de la Loi Sécurité Globale. Une vidéo tirée du live de Révolution Permanente qui a été apparemment jugée problématique. Une suspension qui ne passe pas inaperçue dans un contexte d’attaque d’ampleur contre la liberté de la presse.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Le-compte-Twitter-de-StreetPress-verrouille-apres-la-publication-d-une-video-sur-la-Loi-Securite

Crédit photo : Capture d’écran Twitter

Ce samedi après-midi, à 16h57 exactement, le compte twitter de StreetPress a été verrouillé par la plateforme, sous prétexte qu’un de leur tweet constituait “une infraction aux Règles de Twitter”. Ce qu’il y avait dans le tweet en question ? La rediffusion d’une intervention de Mathieu Molard pendant le live autour de la Loi de Sécurité Globale organisé par Révolution Permanente mardi 17 novembre.

Pour récupérer l’accès à son compte Twitter, l’équipe de StreetPress a dû supprimer le tweet. Mais le média indépendant n’a pas été le seul à voir ses réseaux se faire censurer par le réseau social. Ainsi, sous les commentaires du tweet de StreetPress, un internaute rappelle comment les comptes de Taha Bouhafs et d’Action Antifasciste Paris-Banlieue ont été suspendus le même jour, pendant le rassemblement contre la Loi Sécurité Globale.

 

Le media Rapports de force aussi a été suspendu par Twitter, pour avoir diffusé une vidéo d’une expulsion d’un squat à Nantes par des commandos envoyés par le propriétaire.

 

Dans un contexte où le gouvernement tente de faire passer en force la Loi Sécurité Globale, qui va renforcer l’impunité policière pour réprimer et violenter la population en toute impunité, ces suspensions de compte s’apparentent une nouvelle fois à des coups de pression contre ces médias indépendants s’inscrivant dans l’offensive actuelle contre la liberté de la presse.

Alors que la Loi Sécurité Globale, qui répond à la volonté du gouvernement de museler les voix qui s’éleveraient contre sa politique antisociale et autoritaire n’est pas encore passée, cette généralisation de verrouillage de compte est particulièrement inquiétante. Plus encore, ces suspensions pourraient bien se généraliser avec la Loi Avia, une loi qui, sous prétexte de lutter “contre la haine en ligne” au moyens d’ « unité de contre-discours républicain », poursuit cette offensive anti-démocratique.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com