http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
22 de décembre de 2020 Twitter Faceboock

Racisme
Scandaleux ! Rokhaya Diallo victime d’insultes racistes sur Sud Radio
Henri Carmona

Ce dimanche 20 décembre, un passage d’une émission de Sud Radio, diffusé en Octobre, a refait surface et fait polémique. On y entend une auditrice proférer, en direct, des insultes racistes à l’encontre de la journaliste Rokhaya Diallo.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Scandaleux-Rokhaya-Diallo-victime-d-insultes-racistes-sur-Sud-Radio

Crédits photo : AFP

« Sans la France madame Diallo serait en Afrique avec 30kgs de plus, 15 gosses, en train de piller le mil par terre et d’attendre que Monsieur lui donne son tour entre les 4 autres épouses », a ainsi déclaré l’auditrice, appelée en direct sur les antennes de Sud Radio en octobre dernier. Ce lundi 21 décembre, Rokhaya Diallo a annoncé qu’elle portait plainte, tandis que le CSA a annoncé se saisir du dossier.

« Pendant que l’auditrice proférait ces insultes immondes, je calais une autre rubrique avec le réalisateur qui me parlait dans le casque. Cela n’excuse en rien le fait que j’aurais dû maîtriser mon antenne. Je tiens à présenter toutes mes excuses à Rokhaya Diallo que je connais bien. Jamais Sud Radio ne crédite et ne peut cautionner ce genre de discours à l’encontre de nos valeurs » a déclaré de son côté Philippe Rossi, le journaliste de Sud Radio présentateur de l’émission en question.

Pourtant, les réactions sur le moment des journalistes en studio étaient loin d’une indignation générale. « Attention ! Danièle Obono va vous tomber dessus » avait ainsi déclaré, sur le vif, Philippe Bilger. Philippe Rossi, quant à lui, avait visiblement parfaitement entendu ces propos, expliquant alors qu’« il suffit de dire comme vous l’avez dit que Rokhaya Diallo a eu de la chance d’être en France et d’avoir une vraie liberté d’expression. »

Loin, très loin, d’une réaction d’indignation vis à vis de ces insultes profondément racistes à l’encontre de Rokhaya Diallo, régulièrement prise pour cible, comme tant d’autres, par les attaques xénophobe de l’extrême droite. Si aujourd’hui, avec le rebond de l’affaire, Sud Radio et l’animateur de l’émission condamne les propos de l’auditrice en question, il est clair que, sur le moment, la réaction était tout autre. Elle traduit un racisme profond et largement diffusé sur les ondes.

Par ailleurs, ces insultes s’inscrivent dans un contexte plus global d’offensive sécuritaire et raciste du gouvernement, qui cherche par tous les moyens à justifier sa Loi Sécurité Globale et sa Loi Séparatisme. Ainsi à la rentrée, une offensive contre les femmes voilées, et notamment contre Imane Boun et Maryam Pougetoux a pris le devant de la scène médiatique et a largement été encouragée par le gouvernement, avant de laisser place à la polémique sur "l’islamo-gauchisme", la prétendue alliance entre l’extrême-gauche et l’Islam radical. À l’occasion de cette polémique, Rokhaya Diallo avait déjà été la cible d’attaques de la part de Pascal Bruckner, qui l’avait scandaleusement accusée d’avoir "entraîné la mort des 12 de Charlie".

Dans ce contexte, il est indispensable d’exprimer la plus totale et entière solidarité avec Rokhaya Diallo et toute les victimes de ces offensives racistes quotidiennes.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com