http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
6 de janvier de 2021 Twitter Faceboock

Etats-Unis
[DIRECT] Des manifestants pro-Trump envahissent le Capitole pour contester le résultat des élections
Paul Morao

A l’appel de Trump, plusieurs centaines de manifestants étaient réunis aujourd’hui devant le Capitole à Washington pour protester contre le résultat des élections qui devait être certifié par le Congrès. A l’issue du rassemblement, une partie des manifestants ont pénétré dans le Capitole, provoquant l’évacuation des membres du Congrès et la suspension des votes.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/DIRECT-Des-manifestants-pro-Trump-envahissent-le-Capitole-pour-contester-le-resultat-des-elections

UPDATE - 00h00  

À l’heure d’entrée en vigueur du couvre-feu ordonné par la maire de Washington DC Muriel Bowser, les alentours du Capitole sont lentement évacués par la garde nationale de l’Etat du Washington, finalement appelée en fin d’après-midi par le Président sous la pression de plusieurs membres du Parti Républicain, dont son ancien vice-président Mike Pence.

Interpellé en direct à la télévision américaine par Joe Biden à respecter la Constitution et à prendre ses responsabilités, Donald Trump a fini par appeler les manifestants à "rentrer chez eux", tout en précisant : "on nous a volé les élections et je vous comprends. Je vous aime, vous êtes des personnes très spéciales et les autres sont mauvais mais rentrez chez vous pacifiquement".

Il a de nouveau tweeté, qualifiant l’évènement d’historique. "Ce sont les choses et les événements qui se produisent lorsqu’une victoire électorale sacrée est si peu cérémonieuse et si vicieusement retirée à de grands patriotes qui ont été mal et injustement traités pendant si longtemps. Rentrez chez vous avec amour et en paix. Souvenez-vous de ce jour pour toujours !".

À l’intérieur du bâtiment, les affrontements se sont envenimés pendant que le personnel du Capitole était évacué progressivement du sous-sol où ils s’étaient réfugiés. Le bureau de la présidente de la chambre des représentants Nancy Pelosi a été envahi. À ce stade, la manifestante pro-Trump qui avait été blessée par balle à la tête avant d’être prise en charge par les secours est décédée de ses blessures, selon NBC News. Cinq autre personnes ont été hospitalisées.

Le couvre feu devrait être renforcé a annoncé Muriel Bowser, alors que les voix s’élèvent face au contraste entre le nombre de forces de répression mobilisés pendant les mobilisations Black Lives Matter et le faible dispositif de sécurité autour du Capitole pendant cet envahissement inédit.

 Les faits

Ces dernières semaines, la pression des trumpistes contre le résultat des élections s’est accentuée. Alors qu’une grande partie des Républicains semblait avoir accepté le résultat un mois plus tôt, et que Trump lui-même paraissait reconnaître sa défaite après l’enchaînement de refus des recours juridiques qu’il avait initié, l’approche de l’échéance de la certification des résultats a vu les tensions reprendre de plus belle.

Ainsi, la semaine dernière, onze sénateurs républicains déclaraient qu’ils refuseraient de voter le résultat des élections. Quelques jours plus tard, la révélation d’enregistrements d’un appel où Trump exhortait le gouverneur de Géorgie à « trouver » les plus de 10.000 voix manquantes afin d’obtenir la victoire dans l’Etat exprimait au grand jour la tension du camp Trump, générant un véritable scandale national.

Ce 6 janvier, un rassemblement était donc appelé par les pro-Trump pour contester la certification des résultats qui devait avoir lieu ce jour. Une manifestation à laquelle plusieurs milliers de personnes ont répondu présentes, et dans laquelle Trump a pris la parole. Excitant ses partisans, Trump a affirmé qu’il « n’abandonnerait jamais » et allait « arrêter le vol » (« stop the steal » en s’opposant au résultat que les trumpistes considèrent comme frauduleux en dépit de l’absence de preuves.

Au cours de l’après-midi la tension est montée entre les forces de répression et les manifestants, cherchant à enfoncer le barrage policier et recevant en retour des gaz lacrymogènes. Finalement, quelques centaines de militants ont réussi à pénétrer dans le Capitole provoquant la suspension de la séance en cours.

Face à cette situation inédite, la maire de Washington, Muriel Bowser, a ordonné la mise en place d’un couvre-feu à 18h pour tenter de faire cesser les affrontements en cours. Ceux-ci sont toujours en cours, et on compterait plusieurs blessés dont une femme qui aurait reçu plusieurs tirs dans la poitrine d’après CNN.

Cette situation est une nouvelle expression de l’extrême polarisation sociale et politique qui traverse les Etats-Unis. Cela signifie aussi que le nouveau gouvernement de Joe Biden sera confronté dès le départ à une forte contestation de la part d’une fraction de la population et que Trump pourra prétendre à continuer à jouer un rôle politique dans le pays même après son départ.

(Informations en cours de développement)

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com