http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
13 de janvier de 2021 Twitter Faceboock

Violences Policières
Belgique. Ibrahima Barrie, 23 ans, filme la police et meurt après son interpellation
Belkacem Bellaroussi

Ibrahima Barrie, 23 ans, est décédé samedi 9 janvier au soir dans des circonstances troubles, après avoir été interpellé pour avoir filmé la police lors d’un contrôle qui se déroulait à la gare du Nord de Bruxelles. La famille réclame vérité et justice

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Belgique-Ibrahima-Barrie-23-ans-filme-la-police-et-meurt-apres-son-interpellation

Samedi soir, à 20h22, Ibrahima Barrie est mort à l’Hôpital St-Jean de Bruxelles après son passage au commissariat. Les circonstances exactes de sa mort ne sont pas encore connues, mais de la même manière que pour beaucoup d’autres avant lui, la police tient sa version : le jeune homme aurait fait un malaise à son arrivée au commissariat. Un récit policier qui rappelle celui utilisé par les gendarmes pour camoufler la mort d’Adama Traoré en 2016, décédé suite à un plaquage ventral lors de son interpellation à Beaumont-sur-Oise.

Selon le Parquet, la police aurait procédé au contrôle « d’un groupe de personnes rassemblées […] nonobstant les mesures actuellement en vigueur dans le cadre de la crise sanitaire », propos raportés dans Le Soir

Selon Sudinfo, le jeune homme filmait l’intervention de police avec son téléphone quand les policiers ont voulu procéder à son contrôle, vers 19h. Il a alors pris la fuite avant d’être interpellé par les agents Selon la version du parquet, Ibrahima Barrie aurait perdu connaissance à son arrivée au commissariat, avant que le SMUR ne s’occupe de lui.

Toujours selon le même journal, sa famille sera informée du décès par les policiers vers 2h30 du matin, leur apprenant « qu’il avait été interpellé pendant le couvre-feu ». Or l’heure du décès constatée par les médecins urgentistes (20h22) infirme cette version des faits, le couvre-feu entrant en vigueur à 22h à Bruxelles au moment du contrôle.

Selon une proche de la victime, « le corps présenterait des hématomes dus, selon la police, aux tentatives de réanimation ».

Cet énième décès suite à une interpellation policière, ont attisé la colère de la famille de Ibrahima ainsi que celle de nombreux belges. Alors qu’en France, les manifestations contre la loi Sécurité Globale continue, ce drame nous montre encore une fois l’importance de filmer la police. Mais surtout, de continuer de se mobiliser massivement contre le violences policières et le racisme, dans la continuité des mobilisations massives contre les violences policières qui avaient secoué le monde entier.

Pour faire pression contre le parquet et la police, une manifestation est organisée ce mercredi 13 janvier à 15h devant le commissariat de la Gare du Nord de Bruxelles.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com