http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
2 de février de 2021 Twitter Faceboock

Loi Sécurité Globale. À Paris, un manifestant s’évanouit sous les coups de la police
Attila József

Ce samedi à Paris, en marge du rassemblement contre la Loi Sécurité Globale Place de la République, la police a violemment agressé plusieurs manifestants, allant même jusqu’à faire s’évanouir l’un d’entre eux.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Loi-Securite-Globale-A-Paris-un-manifestant-s-evanouit-sous-les-coups-de-la-police

Crédits photo : AB7 Média

Ce Samedi 30 Janvier aux quatre coins de la France se sont déroulées des marches contre la proposition de loi “Sécurité Globale” du gouvernement. Depuis décembre dernier, des milliers de personnes ont marché contre la réduction des libertés que compte mener le gouvernement d’Emmanuel Macron. Les manifestants ont demandé la suppression de cette proposition de loi qui légifère sur l’interdiction de filmer des policiers en manifestant, le fichage des manifestants ou le recours à des drones.

Encore une fois des actes de violences ont été commis par la police à l’encontre de manifestants. Sur Twitter, AB7 Media relaie une vidéo où l’on voit trois policiers traîner au sol un jeune manifestant, l’un des trois lui fait une clé d’étranglement au niveau de sa gorge. Cette agressivité envers ce jeune homme ira jusqu’au point de le faire s’évanouir.

Au vu du projet de la loi “Sécurité Globale” la diffusion de vidéos montrant ces violences policières comme le fait AB7 Média et tant d’autres ne seront bientôt plus possibles. En effet, cette loi a pour objectif d’empêcher, par la pénalisation, toute personne de filmer les policiers durant les manifestations, même si l’on est journaliste. Sous couvert de protection des forces de l’ordre, se cache une volonté d’invisibilisation des actes de violence commis par de nombreux membres des corps de police. On peut noter qu’alors même que cette loi n’est pas entrée en vigueur, certains policiers agissent déjà comme si la loi était de leur côté. En effet, la personne qui a filmé les actes relayés sur le compte AB7 s’est vue menacée par un policier de la BRAV lui criant “ Arrache-toi”, “Arrache-toi”.

Ces vidéos, toujours plus nombreuses, partagées grâce aux réseaux sociaux illustrent à chaque fois l’importance de se dresser contre cette loi de Sécurité Globale. Leurs diffusions permet de démentir le discours du gouvernement qui ne regarde pas en face la réalité de ces violences, et nie le caractère systémique de ces violences - Gérald Darmanin en novembre dernier qualifiait ces policiers de gens qui “déconnent” -. Cette lutte pour la liberté d’informer ne doit pas s’arrêter et doit continuer de nous mobiliser pour lutter contre la montée des actes de violences policières et plus amplement pour empêcher ces lois liberticides.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com