http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
27 de février de 2021 Twitter Faceboock

Justice pour Guillaume
#MeTooGay : plusieurs centaines de personnes manifestent dans Paris
Nora Pardi

Ce samedi, ce sont plusieurs centaines de personnes, qui sont descendues dans la rue, au départ de Pigalle, pour appuyer la libération de la parole qui a commencé dans le milieu LGBTQI. Une manifestation qui rendait aussi hommage à Guillaume, un jeune militant qui avait lancé le #MeTooGay.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/MeTooGay-plusieurs-centaines-de-personnes-manifestent-dans-Paris

A l’appel notamment du collectif Paris Queer Antifa, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, au départ de Pigalle, pour manifester contre les violences sexistes et sexuelles subies par les personnes LGBTQI. Une manifestation festive, qui a été jusqu’à Hotel de Ville, au son de « Y’en a assez, assez, assez de cette société qui ne respecte pas les trans, les gouines et les pédés ». Musique et drapeaux déployés, cette première sortie dans la rue entre en continuité avec le mouvement de libération de la parole lancé sur les réseaux avec le #MeTooGay.

Lancé depuis quelques mois le #MeTooGay a permis l’ouverture de la parole sur les violences sexuelles au sein de la communauté LGBTQI. Un mouvement, lancé par le témoignage de Guillaume, étudiant et militant à Nanterre, qui avait accusé de viol un élu PCF : Maxime Cochard, ainsi que son compagnon Victor Laby, également membre du PCF. La manifestation lui rendait également hommage, autour de banderoles « Ni oubli, ni pardon » et de slogans tels que : « Oui Guillaume était un camarade ». Mais aussi en lui offrant une minute de silence, pour rendre hommage à ce militant, en première ligne des luttes pour l’émancipation.

Alors que ces derniers mois ont vu émerger de nombreux cas de violences et de multiples dénonciations de celles-ci, hier les manifetant.e.s scandaient : « justice pour julie », qui a été violée par 20 pompiers. Alors qu’à l’échelle internationale le mouvement féministe prend la rue, on entendait dans les rues parisiennes : «  Solidarité avec les femmes du monde entier ».

Avec le collectif Du Pain et des Roses, nous étions présent.e.s pour apporter notre solidarité à cette première sortie dans la rue du #MeTooGay. Une mobilisation essentielle dans la période pour marquer notre colère face à l’impunité des violences sexistes et sexuelles dans notre société patriarcale et LGBTQIphobe. En pleine vague #MeToo, et alors que la parole se libère dans de nombreuses sphères de la société que ce soit autour du #MeTooInceste ou #SciencePorc il est essentiel de s’organiser dans la rue pour refuser l’omerta et le silence qui pèsent sur les victimes. Comme nous avons pu aussi le crier aujourd’hui, c’est le gouvernement, Darmanin, Schiappa et les institutions patriarcales qui sont responsables.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com