http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
6 de avril de 2021 Twitter Faceboock

#Etudiantsfantômes
Détresse étudiante. Les chèques-psy : la promesse sans lendemain d’Emmanuel Macron
Oscar Renard

Face à la détresse de la jeunesse, Emmanuel Macron avait promis des chèques psys en urgence. Pourtant l’annonce semble toujours être sans lendemain et résonne de plus en plus comme une énième preuve de mépris du gouvernement vis-à-vis de la jeunesse étudiante et un scandale de plus lié à la gestion pro-patronale de la crise sanitaire et économique.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Detresse-etudiante-Les-cheques-psy-la-promesse-sans-lendemain-d-Emmanuel-Macron

Photo : Actu Lyon

Une vidéo publiée par le site Loopsider montre que l’annonce des "Cheques psy", mesure avec laquelle le gouvernement faisait semblant de répondre à la situation de détresse des étudiants, n’a aucune réalité. Le manque total d’informations transmises indique que le gouvernement n’a même pas donné d’instructions pour la mettre en œuvre.

Le service de santé de l’Université de Marseille précise que les chèques psys n’ont jamais été mis en place et qu’il n’y a aucune information à leur sujet, les opinions des autres représentants des services de santé universitaire convergent en ce sens. Et cela alors que l’annonce de cette mesure, même si minimale au regard de la situation de détresse profonde que vivent les étudiants, avait suscité 5000 commandes de chèques psy.

Dans un témoignage José, un étudiant étranger à Toulouse, précise qu’il a essayé plusieurs fois de demander ces chèques psys sans aucun résultat à travers le service de la FAC et puis par le service interuniversitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SIMPPS). L’étudiant souligne qu’« Une fois que t’arrives à contacter le service de santé de l’université capitole 1, ils te transfèrent à d’autres représentants pour raccrocher. Puis t’essayes de les recontacter et tu te retrouves avec l’enregistrement pour te contacter plus tard, et après jamais ».

Marine, une psychologue à Toulouse explique aussi qu’elle a essayé de faire partie du dispositif parce « qu’il s’agit plutôt d’aider les étudiants dans cette période difficile ». Cependant lors de son inscription, elle a reçu une réponse défavorable à l’adhésion.

La fraude autour des Cheques psy est une énième preuve de mépris du gouvernement vis-à-vis de la jeunesse étudiante et un scandale de plus lié à la gestion pro-patronale de la crise sanitaire et économique. Tandis que la bourgeoisie se gave dans des dîners clandestins au caviar et au champagne, les étudiants doivent faire face à l’isolement, le décrochage scolaire, des tafs précaires et même le licenciement.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com