http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
17 de mai de 2021 Twitter Faceboock

#METOO AU TRAVAIL
Rozenn contre Chronodrive aux prudhommes : audience le 4 juin !
CGT Chronodrive

Nous relayons ici le communiqué de la CGT Chronodrive. Aprés une lutte d’ampleur contre le licenciement de Rozenn, l’entreprise décide de la licencier pour ’"faute grave". Rozenn attaque Chronodrive aux prudhommes, l’audience se tiendra le 4 juin.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Rozenn-contre-Chronodrive-aux-prudhommes-audience-le-4-juin

Malgré une grande vague de solidarité et la grève d’une vingtaine de salariés en soutien à leur collègue, la direction de Chronodrive a décidé de licencier Rozenn pour « faute grave », prétextant un tweet dans lequel elle dénonçait le gaspillage alimentaire systématique de l’enseigne. En réalité, cette mesure fait suite au combat mené par Rozenn contre les violences sexistes et sexuelles perpétrées dans son magasin, face au silence de la direction. C’est l’occasion de se débarrasser d’une militante syndicale très engagée et active dans la construction d’une jeune section syndicale CGT.

Nous refusons que Rozenn, étudiante de 19 ans, soit privée de son emploi en pleine crise sanitaire et économique pour avoir lancé l’alerte sur les violences sexistes et sexuelles en entreprise ! Comme l’ont récemment montré les luttes menées à McDonald’s, à la RATP ou dans l’hôtellerie, ces violences sont systématiques et viennent aggraver des conditions de travail déjà précaires, dans un contexte de crise dont la jeunesse est en première ligne.

Par ailleurs, la répression syndicale se multiplie et nombreux sont celles et ceux qui se retrouvent licenciés pour avoir défendu les conditions de travail de leurs collègues.

C’est pourquoi, dans la continuité de la campagne de soutien que nous menée avec de nombreuses organisations et plus de 20 000 signataires, nous avons décidé de poursuivre le combat en assignant Chronodrive aux Prud’hommes pour obtenir la réintégration de Rozenn. L’audience aura lieu le vendredi 4 juin dès 9h au Conseil des Prud’hommes de Toulouse.

En réalité, se battre pour la réintégration de Rozenn, c’est surtout faire la démonstration qu’un autre avenir pour la jeunesse est possible. Donner rendez-vous à Chronodrive devant les Tribunaux doit être l’occasion de dénoncer ce que les directions d’entreprises réservent aux femmes à Mcdonald’s, à Carrefour ou encore à la RATP. Dans un contexte où la parole se libère, le procès de Rozenn doit aider à ce que le mouvement #Metoo ne s’arrête pas aux portes de l’entreprise !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com