http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
17 de mars de 2016 Twitter Faceboock

En direct depuis la Place Quentin Guichard
Lyon. Quadrillage policier mais des étudiants et lycéens en nombre dans la rue

Correspondant

N’en déplaise au Progrès de Lyon qui souhaite à tout prix voir dans la mobilisation de cette après-midi « une affluence moins nombreuse » par rapport à la manifestation du 9 mars, les lycéens et les étudiants ont bien répondu présents à l’appel à se mobiliser contre le projet de Loi Travail en dépit d’un déploiement policier impressionnant.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Derniere-minute-Lyon-Quadrillage-policier-mais-des-etudiants-et-lyceens-en-nombre-dans-la-rue

Aux grands maux, les grands remèdes. Face à la mobilisation des étudiants de Lyon 2, le président de l’université a tout bonnement fait le choix de fermer administrativement les campus de la fac. A 10h, ce matin, c’est celui de Bron qui a été évacué, suivi de celui des Quais. Cela n’a pas empêché les étudiants, rejoints par les lycéens, de se porter en direction de l’IEP, pour le faire débrayer, avant de converger, à midi, Place Bellecour. Côté secondaire, plusieurs équipes de policiers en civil aux abords des établissements de la région lyonnaise étaient censées garantir qu’ils ne seraient pas bloqués. Cela n’a pas empêché les lycéens de rejoindre la manifestation, ni certains établissements, comme les lycées Ampère et La Martinière-Diderot, à Lyon, ou Chabrières, à Oullins, d’être bloqués.

Si le nombre de manifestants est sans doute moins important que le 9 mars, notamment en termes de participation des salariés, la détermination des quelque 10.000 présents est tout aussi forte. En témoigne le déploiement des forces de répression qui quadrillait depuis tôt ce matin le centre-ville, bloquant les ponts sur le Rhône et attendant de pied ferme la manif, Place Guichard, avec des canons à eau. Le préfet a tenu à souligné qu’il s’agissait « d’éviter les provocations ». On aura compris qui sont les provocateurs.

Alors que les premiers manifestants arrivent en ce moment même Place Guichard, une AG devrait se tenir à la Bourse du Travail pour discuter des suites de la mobilisation qui, à Lyon comme ailleurs, ne fléchit pas.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com