http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
15 de avril de 2016 Twitter Faceboock

#Assezdeviesbroyées
Béziers. Un cheminot se suicide sur son lieu de travail.

A Béziers comme ailleurs, les conditions de travail empirent pour les cheminots. Le suicide de l’un d’eux, jeudi 14 avril, nous rappelle brutalement la souffrance au travail endurée par les employés ferroviaires et par tous les autres.

Léonie Piscator

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Beziers-Un-cheminot-se-suicide-sur-son-lieu-de-travail

Depuis de nombreux mois déjà, les cheminots de Béziers se battent contre la fermeture du dépôt qui, sans être annoncée officiellement, est déjà en voie de l’être depuis septembre. La direction joue avec les nerfs des salariés, leur imposant des rythmes et des horaires intenables, dans un processus de casse du dépôt qui laisse les travailleurs en plein doute quant à l’avenir de leurs emplois.

C’est le suicide d’un cheminot, la matin du jeudi 14 avril, en se jetant d’un pont en plein milieu des Ateliers SNCF – un site de maintenance – qui attire les regards sur cette terrible situation. Depuis longtemps déjà, la CGT interpellait la direction sur « le climat délétère qui règne à Béziers » et dénonce « un management hyper agressif », cause de la mort de ce travailleur. « Depuis quelques semaines, la direction avait décidé d’accélérer le processus de casse du dépôt, sans toutefois annoncer de fermeture, laissant ainsi les cheminots concernés en plein doute » explique le syndicat dans un communiqué.

Le décret socle, qui est une version ferroviaire de la loi travail, n’arrangera rien à ces conditions de travail intenables. C’est pourquoi il est urgent de se mobiliser, en solidarité avec les cheminots mais aussi avec tous les travailleurs qui subissent l’exploitation du patronat, pour nos droits et notre dignité, sans attendre que d’autres vies se retrouvent broyées par les cadences infernales.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com