http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
19 de février de 2017 Twitter Faceboock

« Nous voulons accueillir »
Barcelone. 160 000 personnes ont manifesté pour l’accueil des réfugiés

Une manifestation impressionnante s’est tenue samedi 18 février à Barcelone en faveur de l’accueil des réfugiés. Plus de 160 000 personnes ont empli les rues pour réclamer que l’Espagne accueille les 16 000 réfugiés qu’elle s’était engagée à accueillir en 2015.

Ivan Matewan

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Barcelone-160-000-personnes-ont-manifeste-pour-l-accueil-des-refugies

La plateforme « Chez nous c’est chez vous » (Casa nostra casa vostra, en catalan) est à l’origine de l’appel à manifester ce samedi qui a réuni plus de 160 000 personnes dans les rues barcelonaises. Alors que l’État espagnol devait accueillir au moins 16 000 réfugiés, les manifestants tenaient à dénoncer la lenteur délibérée avec laquelle le processus d’accueil se met en place. En effet, seuls 1 100 réfugiés sont arrivés jusqu’à présent.

Les manifestants brandissant de nombreuses pancartes et scandaient des slogans dans une ambiance tranquille. Des cris de « nous voulons accueillir », « plus d’excuses, accueillons maintenant » résonnaient dans les rues de la capitale catalane.

Jacint Cormelles, céramiste catalan de 62 ans marchant à côté de sa famille et ses amis samedi, a déclaré : « Nous réclamons ce minimum de dignité : qu’au moins ce nombre de réfugiés-là puisse arriver. » « En Catalogne, tout est prêt pour accueillir » a-t-il poursuivi.

La maire barcelonaise Ada Colau, à la tête d’un « gouvernement du changement » a également participé à la manifestation. « C’est très important, dans une Europe incertaine, où la xénophobie est en augmentation, pour Barcelone d’être une capitale de l’espoir » a-t-elle affirmé samedi. Pourtant, le bilan de son « gouvernement du changement » en matière d’accueil des migrants est plus que mitigé. En effet, elle a fait peu pour faciliter l’accueil des demandeurs d’asile qui doivent toujours faire face à de nombreux obstacles administratifs et continue à persécuter la communauté des migrants à l’instar de la répression policère dont est victime le Syndicat populaire des « Manteros » aux mains de la « mairie du changement ».

Les manifestants ont remonté la Via Laietana jusqu’à la mer Méditerranée – un terminus fort symbolique pour cette manifestation en faveur de l’accueil des migrants compte tenu qu’au moins 5 000 personnes ont péri en pleine mer en 2016 seulement, l’une des années les plus meurtrières depuis le début de la crise migratoire en 2014.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com