http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
23 de avril de 2019 Twitter Faceboock

Chiens de garde
Diffusion de vieilles images de Macron. CNews accuse et se sépare d’une pigiste
Rosalie Rozan

Dans un reportage le 21 avril sur le week-end de Macron, CNews a inséré des images du président aux côtés de Benalla datant d’un an. Erreur technique ou trucage ? La chaîne généralement complaisante avec le gouvernement s’est défendue en accusant une pigiste.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Diffusion-de-vieilles-images-de-Macron-CNews-accuse-et-se-separe-d-une-pigiste

Des images valorisantes de Macron : rares ? Datées !

A quelques jours de son discours pour présenter les mesures prises « à l’issue du Grand Débat » Macron s’est rendu au Touquet pour passer le week-end. CNews qui suit chacun des déplacements du président était sur place. Mais au moment où sort le reportage sur la vie de Macron le week-end avant son allocution : Benalla surgit à l’écran.

Les images ne sont pas du jour même mais datent du 30 avril 2018, époque, pas si lointaine, à laquelle Benalla était dans l’équipe de sécurité du président. On y voit Macron, souriant, serrer les mains, en plein bain de foule. Mais la réalité ce jour-là était tout autre. La supercherie a été révélée mardi matin par Juan Branco dans un tweet sur lequel on peut voir les images lors de leur première diffusion.

Erreur technique ou volonté de trucage ? Toujours est-il que la bourde avait de quoi arranger le président qui apparaissait en avril 2018 à son avantage et entouré, lui qui est aujourd’hui décrit comme un homme seul et fatigué par les proches qui lui restent ?

Un licenciement pour se sortir de la panade

Pour se défendre, CNews affirme qu’il s’agit d’« une erreur humaine d’une jeune journaliste pigiste ». Une réponse qui n’a rien de nouvelle, et qui rappelle un autre épisode où les médias avaient diffusé des images truquées, lorsqu’il y a quelques mois France 3 avait fait retoucher la photo d’une pancarte indiquant « Macron dégage », en supprimant le « dégage »..

En rejetant la faute sur une seule personne et en décidant de s’en séparer pour cette « erreur », CNews profite de la précarité des pigistes et tente de conserver l’image d’une presse indépendante du gouvernement. Une position qui, indépendamment de la vérité derrière cette affaire, aura du mal à convaincre ceux qui, depuis des mois, voient les grands médias comme CNews participer activement à la délégitimation du mouvement des Gilets jaunes, à l’invisibilisation des violences policières et à la défense de la politique du gouvernement.

Crédit photo : Photo PQR / Voix du Nord / MaxPPP.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com