http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
5 de décembre de 2019 Twitter Faceboock

C’est bien parti !
Toulouse la rouge ! 100 000 manifestants selon la CGT, la répression s’abat sur le cortège
Julian Vadis

C’est une véritable marée humaine qui a déferlé sur Toulouse. La CGT a annoncé que 100 000 manifestants ont battu le pavé dans la ville rose. Malgré les lacrymogènes, le cortège a poursuivi sa route.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Toulouse-la-rouge-100-000-manifestants-selon-la-CGT-la-repression-s-abat-sur-le-cortege

C’est un 5 décembre qui tient toutes ses promesses. Partout dans l’hexagone, et même au delà puisque la CGT a annoncé 8000 manifestants à Saint Denis sur l’île de la Réunion, la mobilisation est massive. Toulouse n’est pas en reste, et la CGT vient de l’annoncer : Ce sont 100 000 manifestants qui ont déferlé dans les rues de la ville rose.

Une estimation qui tient la route, tant le cortège est dense et a littéralement rempli l’entièreté du parcours de la manifestation. Un cortège interprofessionnel rassemblant un large panel de secteurs, du public comme du privé, des étudiants et lycéens, un cortège dynamique et important de Gilets jaunes, de militantes féministes, de manifestants venus des quartiers populaires etc.

Arrivé au niveau de saint georges, la répression a frappé, à coup de gaz lacrymogène, pour diviser le cortège. Pas de quoi décourager les manifestants, qui ont poursuivi leur chemin. Au niveau de la rue de Metz, entre François Verdier et Esquirol, barrage de CRS et camion à eau ont été déployé pour empêcher les manifestants de gagner l’hypercentre. C’est à ce niveau que de nouveaux gazs lacrymogènes ont été tirés par les forces de répression.

Ce n’est qu’un début : Cheminots et enseignants reconduisent la grève

Une première journée de mobilisation qui promet, et qui en appelle d’autres. Rassemblés en assemblée générale ce matin à la bourse du travail, 300 enseignants ont reconduit la grève jusqu’au 10 décembre prochain, appelant pour l’occasion à une nouvelle journée de manifestation.

Les cheminots ne sont pas en reste. Eux aussi étaient rassemblés, ce matin, en assemblée générale de services. Bilan des courses, la grève est reconduite dès demain, par 231 voix pour et une seule contre. Par la suite, les cheminots sont partis en cortège depuis la gare Matabiau pour rejoindre le gros de la manifestation.

De l’aspiration à la concrétisation de la convergence : Auto-organisation et assemblée générale interprofessionnelle

La nécessité d’un combat d’ampleur, dans la convergence, est une préoccupation qui est dans toutes les têtes. Une aspiration ô combien juste, mais pour laquelle il s’agit aujourd’hui de construire pour qu’elle prenne corps dans la réalité.

Pour ce faire, il s’agit avant tout de se battre dans tous les secteurs pour la reconduction de la grève, par le biais d’assemblées générales décisionnaires sur les lieux d’études et de travail. Des Ags contrôlées par la base, unifiées par le mot d’ordre général de retrait sans négociation ni amendements à la marge du projet de réforme des retraites et une série de revendications interprofessionnelles, comme le départ à la retraite à 60 ans et 55 ans pour les métiers pénibles, sans conditions d’annuités, ou bien encore la hausse générale des pensions et salaires avec indexation sur l’inflation.

C’est par cette auto-organisation à la base, avec une grève contrôlée par l’ensemble des grévistes, qu’il sera possible de faire émerger de réelles assemblées générales interprofessionnelles, brisant les barrières sectorielles, pour un véritable combat dans l’unité et l’imposition d’un rapport de force à la hauteur pour obtenir la satisfaction de nos revendications et faire tomber Macron. A ce titre, l’annonce faite par les enseignants grévistes de proposer ce cadre d’assemblée interprofessionnelle est un pas en avant, qu’il s’agit aujourd’hui de poursuivre. C’est en ce sens que nous, militants de Révolution Permanente au sein du NPA, nous battrons dans les jours et semaines à venir.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com