http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
8 de février de 2021 Twitter Faceboock

Élection des conseils centraux à l’université
Toulouse. 3 raisons de voter Le Poing Levé Mirail
Le Poing Levé Mirail

Le collectif de jeunesse anticapitaliste et révolutionnaire Le Poing Levé se présente aux élections des représentant.es étudiant.es dans les conseils centraux de l’UT2J les 10, 11 et 12 février à Toulouse.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Toulouse-3-raisons-de-voter-Le-Poing-Leve-Mirail

Crédit Photo : Erick Lah

Le collectif de jeunesse anticapitaliste et révolutionnaire Le Poing Levé se présente aux élections des représentant.es étudiant.es dans les conseils centraux de l’UT2J les 10, 11 et 12 février à Toulouse.

Ces conseils (le Conseil d’Administration et la Commission formation et vie universitaire) régissent la vie de l’université, depuis les budgets et plans d’embauches, jusqu’au contenu pédagogique des cours et l’organisation des examens en distanciel.

1 – Face à des conseils anti-démocratiques, un programme de lutte

Nous ne véhiculons aucune illusion sur ces conseils, où la marge de manœuvre des élu.es étudiant.es est particulièrement restreinte : 6 sièges étudiants sur 36 au Conseil d’Administration, des personnalités extérieures non élues, le rectorat qui passe outre les votes des conseils s’ils ne vont pas dans le sens des directives gouvernementales...

Mais il est indispensable que des élu.es combatifs puissent participer à ces instances pour rendre compte de ce qui s’y dit, et y porter nos revendications, en toute indépendance de l’État et de ses institutions.

Nous pensons que nos droits et nos conquêtes s’obtiennent avant-tout par la mobilisation et l’organisation des étudiant.es et des travailleur.ses de la fac à la base, en Assemblée générales et dans les luttes. Le Poing Levé est un collectif indépendant de l’État et de ses institutions, et au service des mobilisations.

2 – Une liste de combat, pour des mesures d’urgence face à la détresse étudiante

Face à un mal-être étudiant grandissant, dont l’expression la plus dramatique a été la multiplication des tentatives de suicide ces dernières semaines, le gouvernement n’a annoncé que de mesures hypocrites et totalement insuffisantes.

Nous luttons pour que la fac puisse rouvrir ses portes afin de rompre l’isolement des étudiant.es, mais cela passe également par exiger un investissement massif dans l’Enseignement supérieur et dans le système public de santé, et par la réquisition des logements vides, afin d’assurer des protocoles sanitaires qui ne mettent pas nos vies en danger. Il faut plus d’enseignant.es, de personnel, de salles, et nous pensons que les travailleur.ses et les étudiant.es doivent s’organiser pour imposer leurs propres protocoles sanitaires.

Nous exigeons également un revenu étudiant à la hauteur du SMIC pour ne pas devoir choisir entre manger et étudier. Alors que le gouvernement donne des milliards en cadeau au patronat, nous pensons que ces mesures devraient être financées par un impôt fortement progressif sur les grandes fortunes.

3 – Construire un rapport de force qui dépasse largement les murs de l’université

Notre combat dépasse largement les frontières de la fac. Face à une crise économique et sanitaire sans précédent, nous pensons qu’il est primordial de lutter aux côtés des travailleur.ses qui se battent contre les mesures anti-sociales du gouvernement et du patronat. Les suppressions d’emplois d’aujourd’hui sont notre chômage de demain. La jeunesse étudiante doit être un véritable appui pour les grèves ouvrières et nous exigeons à leurs côtés l’interdiction des licenciements.

C’est en ce sens que les militant.es du Poing Levé soutiennent activement la grève des raffineurs de Grandpuits contre le géant total qui veut supprimer des centaines d’emplois, et que nous nous battons au côté des salarié.es de l’aéronautique, principal secteur d’emploi dans la région, qui subit aujourd’hui de nombreux plans sociaux.

Lire aussi : Mirail. Le Poing Levé, une liste anticapitaliste de combat se présente aux élection

Alors que la jeunesse est et va continuer à être un des secteurs les plus touchés par la crise, nous aspirons à organiser la fraction combative de cette jeunesse et à diffuser les idées révolutionnaires à l’université. En ce sens, nous invitons tous les étudiants qui se reconnaissent dans nos combats à nous rejoindre, à s’organiser avec nous. Votez et faites voter pour Le Poing Levé Mirail les 10, 11 et 12 février !

N’hésites pas à nous contacter sur Instagram, Facebook ou encore Twitter pour te mettre en lien avec des militants du Poing Levé.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com