http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
22 de juin de 2022 Twitter Faceboock

Islamophobie d’Etat
Islamophobie : le Conseil d’Etat valide l’offensive contre l’autorisation du burkini à Grenoble
Ella Dall’erta

Près d’un mois après l’adoption du projet visant à autoriser le port du burkini dans les piscines à Grenoble par le conseil municipal, le Conseil d’Etat s’est prononcé contre ce projet, interdisant le port du burkini. Bien que peu surprenante, cette annonce s’inscrit dans la lignée des attaques islamophobes et sexistes du gouvernement.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Islamophobie-le-Conseil-d-Etat-valide-l-offensive-contre-l-autorisation-du-burkini-a-Grenoble

Crédit Photo:MANUEL COHEN / AFP

Ce mardi 21 juin, le Conseil d’Etat a affirmé suspendre le nouveau règlement des piscines municipales de Grenoble, qui visait à autoriser le port du burkini. En mai dernier, Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble, avait proposé un projet municipal qui avait été voté par le conseil municipal à 29 voix contre 27, au milieu de discours réactionnaires de toutes parts, politiciens au premier rang, tel que Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce dernier avait en effet menacé la municipalité grenobloise de lui couper ses subventions : menace qu’il a appliquée à l’annonce du vote en faveur du projet.

L’arrivée du Conseil d’Etat dans l’affaire de ce projet n’est pas une surprise pour la mairie de Grenoble, qui s’était vue menacée par le préfet de l’Isère sous la volonté de Darmanin, de voir la plus haute instance juridique s’en mêler en cas de vote favorable. Le Conseil d’Etat a donc été saisi, pour la première fois depuis l’instauration de la loi séparatisme, d’un “déféré laïcité”. C’est ainsi sans surprise que le ministre de l’Intérieur s’est exprimée mardi sur Twitter pour annoncer une “victoire pour la loi « séparatisme », pour la laïcité et au-delà, pour toute la République”.

L’offensive islamophobe du gouvernement Macron continue, avec une “fermeté du Conseil d’Etat auquel il ne nous a pas toujours habituésselon Pierre Juston, juriste spécialiste des questions de laïcité. Résultat direct de la loi séparatisme, cela ne cesse de s’exprimer. Les polémiques ces dernières semaines autour de l’élève menacée et humiliée avant une épreuve du bac parce qu’elle porte le voile, ou encore la dernière sortie de Macron évoquant une “épidémie” de tenues religieuses à l’école en sont l’illustration. Le gouvernement poursuit son chemin sur le terrain de prédilection de l’extrême-droite, ce qui ne rend que plus visible le fait que l’on ne peut avoir aucune confiance en Macron dans la lutte contre les idées réactionnaires. Les résultats des élections législatives ont mis fin à ce débat au regard du score historique du RN.

Pour nous soutenir, c’est par ici !

Face aux déferlantes et aux attaques islamophobes, il y a une nécessité d’être intransigeants et de ne laisser aucune ambiguïté sur ces questions. Il n’y a aucune diversion des débats, comme le porte certains membre de la France Insoumise, mais bien une offensive islamophobe et sexiste menée par le gouvernement. L’ensemble de la gauche politique et syndicale devrait prendre position pour lutter contre cette offensive réactionnaire et réaffirmer le droit pour toutes les femmes de s’habiller comme elles le souhaitent.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com