^

Genres et Sexualités

« Solidarité entre les femmes du monde entier ! »

Droit à l’IVG. Plusieurs centaines de personnes manifestent à Toulouse

Ce samedi 23 septembre, plus de 400 personnes ont manifesté dans les rues de Toulouse pour défendre le droit et l’accès à l'IVG dans toute l'Europe.

Avec des slogans tels que « La liberté de décider, on s’est battues pour la gagner, on se battra pour la garder ! » ou encore « Nous sommes toutes des salopes avortées », c’est une manifestation dynamique qui a rassemblé plus de 400 personnes à Toulouse pour défendre le droit à l’avortement.

Réunie à l’appel de plusieurs organisations dont la Marche Mondiale des Femmes, Osez le Féminisme, le NPA, l’UET, Attac et Solidaires, cette manifestation s’inscrivait dans le cadre un appel européen autour du mot d’ordre « Avortement, les femmes décident ! ». Cette campagne appelle à des mobilisations partout en Europe autour du 28 septembre (Journée internationale pour la dépénalisation de l’avortement) pour le droit à l’IVG libre, sûre et gratuite.

Certaines militantes de différentes organisations avaient préparé de petites mises en scène théâtrales pour ponctuer la manifestation, sensibilisant sur les conditions des femmes voulant avorter. À la fin du parcours à Arnaud Bernard, les militantes et militants se sont rassemblées sur la place Arnaud Bernard et ont entonné l’Hymne des Femmes.

C’est ensuite autour d’une conférence et d’une soirée concert que les militantes et militants se sont réunis. Deux femmes du Planning familial et une doctoresse pratiquant des IVG sont revenues sur les difficultés qu’ont les femmes à avorter en France malgré une législation assez libérale. En plus des difficultés d’accès aux soins, ces militantes ont aussi insisté sur les attaques idéologiques faites contre la contraception et l’IVG : campagnes visant à effrayer les femmes sur la pilule, idée répandue que l’IVG rend stérile, campagnes internet anti-avortement, etc. Une militante de l’association Women on Waves a ensuite présenté les différentes situations des femmes par rapport à l’avortement dans le monde. L’association Women on Waves navigue sur les eaux internationales au large de pays où l’avortement est illégal pour offrir des informations, des contraceptifs (par exemple en les envoyant au moyen de drones) et proposer des avortements dans des conditions sûres.

Prochain rendez-vous toulousain pour affirmer la « solidarité entre les femmes du monde entier » : jeudi 28 septembre à 18h, un rassemblement devant l’Hôtel Dieu.




Mots-clés

IVG   /    Violences faites aux femmes   /    Droits des femmes   /    Toulouse   /    Genres et Sexualités