Monde

Des voix anticapitalistes

Municipales au Brésil. Résultats enthousiasmants pour le Mouvement Révolutionnaire des Travailleurs

Publié le 3 octobre 2016

Nous présentons ci-dessous les résultats électoraux des candidatures aux élections municipales de nos camarades du Mouvement Révolutionnaire des Travailleurs qui animent le quotidien d’extrême gauche en ligne Esquerda Diario. Le système électoral au Brésil est très antidémocratique. L’obtention de la légalité politique, permettant de se présenter aux élections sous sa propre étiquette, devient presque impossible pour les petites formations. C’est pour cela que les candidats et candidates du MRT se sont présentés sous l’étiquette du PSOL.

Esquerda Diário

Lors des élections municipales dans laquelle la droite s’est renforcée face à un Parti des travailleurs (PT) affaibli, qui a par ailleurs imposé à la gauche des restrictions anti-démocratiques à travers de nouvelles réformes politiques, au-delà de quelques résultats très marqués du côté du PSOL (Parti Socialisme et liberté), le MRT a pu capitaliser d’importants résultats, récoltant 8630 voies sur cinq villes.

Dans l’ensemble du pays on a pu remarquer de manière flagrante le renforcement de la droite putschiste qui profite de la crise du Parti des Travailleurs (PT). L’extrême gauche quant à elle, a dû affronter une véritable censure de la part du régime politique qui avec la récente réforme a rétréci un peu plus le peu d’espaces démocratiques existants. De plus durant les élections, la machine électorale mais aussi les médias (TV et radio) des partis traditionnels ont énormément pesé.

En ce sens, les résultats amassés par les candidats du Mouvement Révolutionnaire des Travailleurs (MRT) sous l’étiquette du PSOL sont une conquête importante. S’ils ont pu compter sur la notoriété du PSOL, cette campagne a également et simplement été le fruit de la force militante du MRT, avec des centaines de militants et soutiens dans tout le pays qui ont mené une forte campagne dans ces 5 villes. À cette force militante s’ajoute, avec son rôle fondamental, l’importance du réseau Esquerda Diário, qui en Septembre atteignait les 622 000 visites.

Diana Assunção a obtenu 3590 voix à São Paulo, se plaçant ainsi 11ème sur la liste des candidatures PSOL. Carolina Cacau atteint 1842 votos à Rio de Janeiro, Maira Machado 1496 votes à Santo André, obtenant les meilleurs résultats au sein du PSOL et devenant 41ème favorite pour les municipales de la ville. Danilo Magrão a eu 1009 votes à Campinas, étant ainsi le 4ème candidat le plus voté du PSOL dans cette ville. Flávia Valle quant à elle récolte 693 votes à Contagem devenant ainsi première des candidatures du PSOL et la cinquième personnalité de gauche dans la région métropolitaine de Belo Horizonte.

Ces résultats expriment une force qui, cumulée avec l’espace conquis par Esquerda Diário, est fondamentale pour progressivement mettre en place une alternative politique d’indépendance de classe dans le pays, avec une stratégie ouvrière, révolutionnaire et socialiste qui doit se forger dans un grand combat contre toute la droite en pleine ascension, mais contrastant également avec le PT. C’est aujourd’hui une tâche importante et un grand défi pour toute la gauche anticapitaliste du pays.