^

Politique

400 personnes au Mirail au meeting avec Philippe Poutou

Article paru sur le site du NPA 31

L’amphithéâtre 9 de l’Université du Mirail a accueilli vendredi midi Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste pour les élections de 2017. Près de 400 personnes étaient présentes dans une ambiance combative, puisque l’université du Mirail est actuellement en mobilisation contre un projet de fusion des universités et contre l’application de la sélection en M1 qui accélèrent la casse des universités. Aux côtés de Philippe Poutou, Arya et Léo, militantEs du Mirail et du NPA, ont pris la parole pour développer le programme du NPA pour la jeunesse. Le candidat ouvrier est ensuite revenu sur la situation politique actuelle, ainsi que sur la stratégie du parti vis à vis des élections, dont nous devons faire une tribune pour nos luttes, qui doivent se fédérer autour d’un programme pour non seulement préparer les prochaines batailles, mais aussi se donner les moyens de battre en brèche ce système en formulant une alternative !

La réussite de ce meeting montre qu’il est possible de se rassembler pour relever la tête et proposer une autre issue à la crise que les contre-réformes néo-libérales et le développement des idées réactionnaires. C’est bien cela qu’il faudra faire entendre dans cette élection, en faisant écho à tous ceux et celles qui luttent au quotidien, dans la jeunesse et le monde du travail, contre le racisme et les oppressions de genre, contre les Grands Projets Inutiles et la crise climatique. Cela prouve également que les idées anticapitalistes et révolutionnaires peuvent trouver un écho précieux dans les mois qui viennent.

Raison de plus désormais de s’assurer d’obtenir les 500 parrainages, condition pour pouvoir faire entendre cette voix dans les élections. Les militant-e-s du NPA ont donc invité l’ensemble des personnes présentes à se joindre à elles et eux dans cette bagarre contre le régime de la 5ème république, qui cherche à faire taire les voix qui proposent une alternative à la crise, pour que plus jamais ça ne soit aux exploité-e-s et aux opprimé-e-s d’en faire les frais.

Le prochain rendez-vous est donc fixé pour un comité de campagne à l’université, vendredi 3 mars en MS014 (Maison des solidarités).




Mots-clés

#Poutou2017   /    Mirail   /    Présidentielles 2017   /    Toulouse   /    Politique