^

Genres et Sexualités

Désinformation volontaire

Alliance Vita : Les réactionnaires anti-PMA à l’offensive

Marlène Schiappa avait annoncé l'ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour toutes pour fin 2018. Mais le mouvement ultraconservateur Alliance Vita a décidé de passer à l'offensive en ouvrant une fausse boutique à Paris et en infiltrant les États généraux de la bioéthique pour diffuser son discours réactionnaire.

Cette semaine ouvrait dans le 2e arrondissement de Paris une fausse boutique anti-PMA et GPA (Gestation pour Autrui). À l’origine de cette opération de communication, Alliance Vita, un lobby contre l’avortement fondé en 1993 par Christine Boutin. Pour mener à bien sa propagande réactionnaire, Alliance Vita utilise cet espace pour une mise en scène des plus glauques : femmes enceintes dans des cartons, poupons en plastique sur lesquels un code barre est ajouté, hommes sans visage, etc.

Introduisant volontairement une confusion entre PMA et GPA, Alliance Vita veut faire croire que la PMA équivaut à une marchandisation de l’enfant. Les représentants de ce mouvement réactionnaire organisent consciemment une désinformation, en parlant à la fois de trafic de femmes et d’enfants, d’eugénisme et de « bébés OGM ». Rien d’étonnant de la part du lobby dont les membres étaient en première ligne de la Manif pour tous et dont le réseau « SOS bébé » fait partie des plateformes visées par l’extension du délit d’entrave pénalisant la désinformation sur l’avortement.

Dans la presse, des parallèles sont faits avec la période de la « Manif pour Tous » et l’on se demande si les réactionnaires sont prêts à relancer une mobilisation du même type. C’est d’ailleurs ce que prétend Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita, qui parle d’un ultimatum « avant la mobilisation générale ».

En parallèle, les ultraconservateurs s’invitent également aux États généraux de la bioéthique. Ces États généraux, ouverts depuis le début de l’année 2018, prévoient des débats dans toutes les régions de France sur les progrès scientifiques et leurs implications sur la vie humaine. Y interviennent des philosophes spécialisés dans l’éthique, des médecins, etc. Et parmi ceux-ci, s’est glissée Blanche Streb, directrice de la formation et de la recherche... chez Alliance Vita, ce même lobby anti-IVG et anti-PMA spécialiste de la désinformation réactionnaire.

Crédit photo : Stéphane Remael




Mots-clés

PMA   /    Extrême-droite   /    Genres et Sexualités