^

Culture et Sport

Libération sexuelle

Avec Diamant, Bagarre lève le tabou de la masturbation féminine 

Le groupe Bagarre connu pour ses clips et ses ritournelles entêtantes nous revient avec Diamant, un titre et un clip qui dessinent une ode à la masturbation féminine.

Le groupe Bagarre n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un groupe de complexés. Leur titre "claque-le", qui parle d’un garçon aimant se faire claquer par les filles, montrait déjà la volonté du groupe de subvertir les codes genrés habituels. 

Dans leur dernière livraison, les jeunes musiciens nous délivrent une pop acidulée et entraînante sur le thème de la masturbation feminine. Le thème, peu exploré, prend ici une tournure féministe dans la mesure où il se veut une subversion du regard masculin sur la sexualité féminine. 

Emma Le Masne, la chanteuse du groupe et principale interprète de "Diamant", explique avoir eu cette volonté de ne pas exprimer la puissance de la sexualité féminine "du point de vue du regard des hommes". Le clip réalisé par Marion Dupas qui accompagne le morceau reprend à ce titre pour le détourner un classique des teenmovies : une scène de masturbation surprise et interrompue par l’irruption des parents. Seulement, c’est ici une jeune ado qu’on suit dans sa quête du plaisir solitaire, entre parents oppressants et coup de fils inopportuns. 

Le refrain, martelé jusque vers l’extase, représentée dans un tableau érotique avec les cinq membres du groupe, aborde de manière pragmatique comment s’y prendre pour trouver le plaisir : index à l’envers et majeur en l’air. Emma Le Masne, la chanteuse, explique avoir voulu constituer dans ce refrain une "référence" pour toutes celles qui ne savent pas comment procéder et n’osent pas explorer leur sexualité afin de "banaliser" une "pratique qui est encore vue comme honteuse".

Bagarre brise ici un tabou qui ne dit pas son nom dans notre époque prétendument libérée mais où la sexualité féminine assumée passe encore pour suspecte voire dégradante. A l’heure où le mouvement MeToo lève l’omerta sur les violences faites aux femmes, Bagarre affirme le pouvoir du "deuxième sexe », sans tabou et avec talent.






Mots-clés

Féminisme    /    Musique   /    Culture et Sport