Politique

Blocage matinal au Havre !

Le Havre et ses 2000 dockers : ville bloquée et paralysée contre la loi Travail

Publié le 28 avril 2016

Une chose est claire : au Havre, on ne perd pas les bonnes habitudes. A l’instar de deux mois de mobilisation intense et de blocage quasi systématique de la ville mais aussi du port du Havre, avec des nombreux dockers et ouvriers portuaires mobilisés, ce jeudi, c’est une nouvelle journée de blocage totale de la ville. Les accès à la ville du Havre sont bloqués depuis l’aube par plusieurs centaines de syndicalistes, notamment des dockers, en prélude à la manifestation qui doit traverser la ville.

Correspondants

A l’appel de la CGT, FO, Solidaires et l’Unef, les accès à la ville sont bloqués par des centaines de manifestants et l’ensemble des activités de la commune normande sont paralysées. Les principaux accès routiers au centre-ville, la rue de Verdun et l’avenue Jean-Jaurès, sont barrés, ainsi que les quatre principaux rond-points d’accès à la zone portuaire. Le tunnel Jenner, qui permet de relier ville haute et ville basse, est également bloqué. Les accès aux autoroutes A131, en direction de Rouen, et A29, en direction de Caen via le pont de Normandie, sont aussi bloqués. Les manifestants ont installés des barrages à l’aide de pneus en feu sur certains carrefours de la zone industrielle.

Au total, près de 15 points de blocage ont été dénombrés, jusqu’à dix heures, ce matin. Les transports en commun sont eux aussi paralysés, certaines lignes sont même suspendues. Les 2 000 dockers du Havre et les agents de maintenance du port autonome sont de la partie. « Là où on commence à bloquer l’économie pour 4 h et bien si on commence à ne pas être entendu, ce sera 6h puis 8h puis 1 journée puis 2 journées. Et On discutera de la reconductibilité de la grève et de l’amplification du mouvement » a affirmé Florent Delaporte, secrétaire générale CGT travailleurs portuaires. L’objectif pour les militants est de maintenir une forte mobilisation mais aussi d’amplifier la mobilisation pour ce second round, alors même que la ville, a durant 2 mois été à la pointe de la contestation, notamment au regard de la massification du mouvement, du blocage économique de la ville, mais aussi de la convergence concrète entre le mouvement ouvrier et la jeunesse.

Deux jours après la grève à la SNCF qui a fortement bloqué le trafic ferroviaire au Havre mais aussi dans toute la Normandie, une nouvelle manifestation d’ampleur s’annonce au Havre, cet après-midi du jeudi 28 avril, pour exiger le retrait total de la loi Travail. À l’issue de ce premier blocage matinal, les grévistes ont convergé à la Chambre de commerce et d’industrie pour un rassemblement unitaire à 10h30 et le départ pour une grande manifestation en centre-ville. Le cortège défilera quai Frissard, le long des Docks Vauban pour remonter vers le Palais de justice en empruntant le rue du Général Archinard et rejoindre le boulevard de Strasbourg, avant une prise de parole, comme par le passé, sur le parvis de l’Hôtel de Ville.