^

Politique

La facture grimpe...

La vraie facture du voyage d’Edouard Philippe : 480.000 euros...

Si Jupiter est à l’Elysée, Hermès est décidément à Matignon. Car les goûts du premier ministre sont loin d’être modestes : pour rentrer de Nouvelle Calédonie, Edouard Philippe a affrété un avion : coût du déplacement : 350 000 euros. Sauf que ce ne sont pas les seuls frais engagés…

Un avion à 350 000 euros pour Tokyo-Paris

Le 5 décembre, Edouard Philippe et sa délégation reviennent d’un voyage en Nouvelle Calédonie, organisé à l’occasion de la préparation du référendum de l’an prochain. Pour faire le voyage de Nouméa à Paris, la première partie du vol s’effectue sur un A340 militaire, déjà utilisé à l’aller par une partie de la délégation, qui doit joindre la capitale via Tokyo. Cependant, à l’occasion de l’escale technique dans la capitale nippone, Edouard Philippe et sa délégation préfèrent quitter l’appareil pour un autre A340, « de luxe » celui-ci, affrété auprès d’une entreprise spécialisée, Aero Vision. Finalement, les deux avions arriveront à Paris entre 7h30 et 9h30 le lendemain, l’appareil de l’armée de l’air quasiment vide. Le coût de l’opération ? 350 000 euros, aux frais du contribuable. La justification du premier ministre est éloquente : le premier appareil n’avait pas le confort nécessaire pour un Premier ministre. Chacun ses caprices. Pour le Premier Ministre, ce sont les sièges première classe. De plus, le ministre avait une réunion 1h30 après l’arrivée de l’avion militaire… comme si un emploi du temps est si serré, même pour un premier ministre.

10.000 euros l’heure de vol

Selon un ex-député socialiste, René Dosière, spécialiste des questions de dépenses de l’Etat, l’armée facturerait environ 10.000 euros de l’heure ces vols. Cela comprend le coût du vol, les salaires de l’équipage, le prix du fuel et les frais de l’entretien de l’avion. Ce chiffre a été confirmé par un consultant aéronautique. Le retour à vide de l’A340 de l’armée de l’Air a ainsi duré treize heures. Facture pour ce vol sans passagers : 130.000 euros auxquels il faut ajouter les 350.000 euros du vol privé. Un total de 480.000 euros pour ce Tokyo-Paris. Soit 8000 euros par personne pour ce voyage. Les services de Matignon ont refusé de commenter ce chiffre...

Crédit photo : PHILIPPE LOPEZ / AFP




Mots-clés

Édouard Philippe   /    Politique