^

Notre classe

« Le journalisme que nous pratiquons et le plus libre de tous »

« La Izquierda Diario » salue le second anniversaire de RévolutionPermanente.fr

A l’occasion de la grande soirée de fin d’année organisée pour le second anniversaire de RévolutionPermanente.fr le vendredi 7 juillet, plusieurs messages nous sont arrivés et certains ont été lus à la tribune au cours des prises de parole qui ont ponctué la table-ronde « Les médias et la parole ouvrière ». Parmi ces messages, celui de Fernando Rosso, au nom de la rédaction de La Izquierda Diario – Argentine.

Cher-e-s camarades de Révolution Permanente,

Au nom de toutes et tous les camarades du quotidien La Izquierda Diario d’Argentine, membre du réseau de quotidiens en ligne du même nom, je vous envoie nos plus chaleureuses salutations pour le second anniversaire de Révolution Permanente.

Faire du journalisme révolutionnaire, il n’y a pas de tâche plus passionnante, et ce depuis Marx, Lénine, Trotsky ou encore Gramsci. Nombreux et nombreuses sont ces révolutionnaires qui ont fait du journalisme à un moment de leur vie : on songera au Marx de la Nouvelle Gazette Rhénane ; au Trotsky correspondant de guerre pendant le conflit des Balkans, en 1912-1913, et à tant d’autres.

On dit souvent que le journalisme est la première version qui est donnée de l’Histoire. Si ce journalisme est pratiqué avec courage et honnêteté intellectuelle, c’est aussi parfois la version la plus aboutie.

Notre projet partage ces principes avec le journalisme en général, mais il a un plus : il fait partie d’un combat général contre l’ordre du capital ; et il s’inscrit dans un projet plus vaste : construire une organisation politique révolutionnaire.
En ce sens, notre pari journalistique continue à être celui de jouer un rôle « d’organisateur collectif ».

Le mérite de notre courant international est d’avoir été à l’avant-garde et d’avoir rompu avec tout type de conservatisme autour de ce qui se fait de plus avancé en termes de technologies actuelles, et ce pour créer un réseau international nouveau, qui n’existait pas, jusqu’à présent, au sein de l’extrême gauche internationale.
Le double mérite de Révolution Permanente c’est que le Courant Communiste Révolutionnaire, une organisation bien plus réduite, par exemple, que le Parti des Travailleurs Socialiste d’Argentine qui anime La Izquierda Diario, a réussi, avec beaucoup de travail et ténacité, à faire de RP une référence parmi les médias alternatifs en France.

Une revue aussi reconnue dans le monde anglo-saxon que la New Left Review a souligné le rôle de RP comme l’un de « porte-voix » de la jeunesse en lutte, mais également comme une référence pour les différents combats des travailleuses et des travailleurs ces derniers temps.

Pour nous, en tant qu’internationalistes, tout ceci est motif de grande fierté et nous nous reconnaissons pleinement dans votre projet.

Il ne fait aucun doute que l’audience de RP va continuer à croître et que RP -au cœur d’une vieille Europe qui se fracture au rythme de la crise- est appelé à devenir une composante essentielle de notre réseau international de journaux en ligne.

Un célèbre journaliste argentin a dit un jour que « le journalisme sera libre ou sera une farce ». Si cela est vrai, alors nous considérons que le journalisme que nous pratiquons est le plus libre de tous : libre de l’influence des capitalistes, libre et indépendant des Etats et libre car nous luttons pour la libération de la société des chaînes de l’exploitation et de l’oppression.

En vous transmettant, à nouveau, nos plus chaleureuses salutations socialistes et internationalistes,

Vive Révolution Permanente !

Fernando Rosso – Directeur de publication de La Izquierda Diario et membre de la direction nationale du PTS