^

Politique

Mépris de classe

La maire de Beauvais annonce l’ouverture d’un nouveau magasin IKEA : poisson d’avril !

Ce dimanche, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, a cru drôle d’annoncer l’installation d’une enseigne IKEA dans la ville.

La maire, et membre de Les Républicains, a donc déclaré sur sa page officielle qu’un magasin IKEA allait être implanté dans la zone d’activité de Beauvais-Tillé. Cette zone d’activité se nomme Novaparc et s’étend sur 123 hectares. Ce projet permettra la création de 4 000 emplois. Il est donc très attendu par les habitants de cette ville de province.

Ainsi, lors du dimanche 1er avril, elle annonce sur sa page officielle l’installation d’un magasin IKEA, afin de dynamiser l’économie de la ville mais aussi de permettre aux beauvaisiens de « ne plus devoir faire des kilomètres jusqu’à Lille, Rouen ou la région parisienne pour faire leurs emplettes chez IKEA. » Mais ce n’est pas tout ! La maire LR annonce aussi que pour ce faire, elle s’est battue. « C’est une excellente nouvelle pour le dynamisme et l’emploi à Beauvais et dans le Beauvaisis, et je m’en réjouis ! […]. Je me suis battue pour faire valoir les nombreux atouts de Beauvais et nous avons remporté la bataille ! Je m’en félicite ! » écrit-elle sur son poste.

Beaucoup de beauvaisiens se sont donc réjouis de l’arrivée de ce nouveau commerce dans leur ville jusqu’à la publication d’un nouveau message de Caroline Cayeux : « Implantation de l’enseigne IKEA à Beauvais, un poisson d’avril ». Ce nouveau message a donc mis en colère beaucoup d’habitants qui prennent ce projet, et la création de 4 000 postes, très aux sérieux.

Caroline Cayeux c’est finalement excusée sur Europe1 « Je suis vraiment désolée que certains aient pu mal interpréter le sens de cette plaisanterie et qu’au fond, le sens de l’humour n’ait pas été partagé par tout le monde ». Mais Caroline Cayeux semble oublier que son poste de maire n’a pour objectif de faire des blagues sur des créations d’emplois lors du 1er avril. Sa « maladresse » montre aussi un mépris de classe terrible contre les beauvaisiens, qui vivent dans le Nord de la France, région où le chômage massif tue régulièrement.

Crédit photo : FACEBOOK/CAROLINE CAYEUX




Mots-clés

Chômage   /    Les Républicains   /    Politique