^

Militants syndicaux, ils souhaitent longue vie à Révolution Permanente

Mathieu, cheminot : « Grâce à Révolution Permanente, j’ai pu faire les premiers pas pour sortir du silence »

A l’occasion de la soirée anniversaire de Révolution Permanente le 7 juillet, notre quotidien avait invité un certain nombre de travailleurs combatifs à prendre la parole lors de la table-ronde sur « Les médias et la parole ouvrière ». Certains d’entre eux n’ayant pu faire le déplacement ont néanmoins tenu à transmettre des messages de soutien qui ont été lus à la tribune et que nous reproduisons ci-dessous.

Message de Mathieu, cheminot délégué du personnel et militant Sud Rail à Strasbourg, menacé de licenciement pour faits de grève :

« C’est grâce à Révolution Permanente que j’ai pu faire les premiers pas pour sortir du silence dans lequel j’étais muré.

Nous n’avons pas l’habitude de la répression à la SNCF, j’y suis depuis mes 18 ans et je n’avais jamais vu une telle violence managériale. Du coup, quand la nouvelle d’une procédure disciplinaire suite à ma garde à vue du 14 juin 2016 m’est tombée dessus, nous étions, mes collègues syndicalistes et moi, paralysés par l’effroi du licenciement qui menaçait.

Bien sûr c’était illégal, j’étais gréviste, bien sûr c’était mon action syndicale qui était visée, mais à l’époque, nous pensions que, peut-être, en faisant le dos rond, ça s’arrangerait.

Et bien non, plus on se tait plus ils tapent dur !

Dans la lutte des classes qui nous oppose de plus en plus clairement, le silence est notre pire ennemi. Révolution Permanente aide à le briser !

Vous m’avez beaucoup aidé, même moralement. Les articles ne sont pas mitigés, ils dénoncent les méthodes de ces salopards sans filtre et ça fait un bien fou.

Grâce à vous, j’avais de la matière à partager pour contrer toute la propagande de la Direction.

Un autre son de cloche a commencé à naître.

Du coup cette histoire a fait un sacré vacarme. Tout le monde en a parlé. La SNCF qui avait mené d’une main de maître une parodie de justice en interne, a commencé à perdre face aux vrais juges.

D’abord devant l’inspection du travail, puis aux prud’hommes.

Il y a eu un rassemblement bien visible devant la gare de Strasbourg, quand ils ont fait appel de la décision au Ministre du travail.

Et au final, le licenciement vient d’être refusé au niveau Ministériel.

Toutes ces victoires, toutes ces actions de lutte, ont retenti sur la toile avec votre aide.

Ça aussi c’est important, monter nos succès pour redonner confiance à celles et ceux qui luttent au quotidien.

Dans la bagarre qui nous attend contre Macron et ses ordonnances anti-démocratiques, vous serez l’un des médias qui nous aideront à contrer la propagande de BFM, TF1 et compagnie.

Vous allez avoir du pain sur la planche, alors soufflez vite vos deux bougies, fêtez ça dignement et demain on vous attend dans la rue pour continuer la lutte.

Longue vie à Révolution Permanente.

Merci pour tout. »

Message de Mathias Dupuis, secrétaire général de l’UL CGT de Dieppe :

« Je souhaite un bon anniversaire à tous ceux qui font exister Révolution Permanente.

Merci de votre soutien inconditionnel aux mouvements progressistes sociaux et pour votre combat contre toutes formes de répression…

La lutte de classe passe aussi par la communication. Nous avons donc besoin en permanence de votre Révolution…

Un bon anniversaire et à bientôt dans tous les conflits, mobilisations ou rassemblements, comme ce sera le cas à Dieppe le 1er septembre pour soutenir deux camarades convoqués au tribunal.

Bon anniversaire à RP et lâchez tout, pour une fois, afin de fêter ce beau moment…

Mathias Dupuis, CGT Dieppe »

Message de la CGT Sidelet de Reynald Kubecki, secrétaire général de l’UL CGT du Havre :

« Bon anniversaire Révolution Permanente !!

Bravo pour ces deux premières années d’information aux services des luttes menées auprès des militants !

Le syndicat CGT SIDEL ne sera pas présent vendredi 7 juillet, mais promet de faire la fête avec vous pour vos 3 ans !

Bravo pour la qualité de vos articles, votre réactivité et votre soutien affirmé pendant la lutte des SIDEL contre le PSE et au Havre contre la Loi Travail.

Ne changez rien et ne lâchez rien, la rue finira par l’emporter !

Bons débats à vous, bonne fête et encore bon anniversaire !

La CGT SIDEL »