Politique

Valls, « casseur » de grèves

Valls se dit prêt à envoyer la police pour casser les grèves et les piquets par la force

Publié le 19 mai 2016

Léo Serge

Vont ils nous refaire le coup du mouvement des retraites ?

Sur RTL ce matin Valls a été très clair. Il se dit prêt à ordonner aux forces de l’ordre de lever les blocages de ports, raffineries et aéroports menés par des routiers et les opposants au projet de la loi travail. Autrement dit il est prêt à utiliser les flics pour casser les piquets de grève, prêt à réquisitionner les raffineurs, les contrôleurs du ciel, etc... Voilà donc le vrai casseur : casseur de nos droits, casseur de grève. La brutalité comme moyen de négociation, la matraque comme "dialogue sociale", le 49-3 comme pseudo-démocratie.

A ce jeu du déni des valeurs auxquelles le « peuple de gauche » reste attaché, il prend un risque énorme. Comme pour Sarkozy cela aura un coût politique. Mais surtout rien ne dit qu’au sifflet signalant la fin du mouvement, les opposants et les salaries accepteront ce deuxième passage en force après celui des retraites en 2010. Il nous signale cependant où est notre force : le piquet de grève, la grève reconductible. Partout, nous devons les soutenir.