^

Notre classe

Lettre ouverte aux vacanciers et à Castaner

Wamen : « Au nom des gâtés du système, je permets de vous dire que vos propos sont à vomir »

Lundi, sur BFMTV, le porte-parole du gouvernement faisait preuve d’un mépris immense envers les millions de personnes sans emploi, qui d’après lui se disent « je vais bénéficier des allocations chômage pour partir deux ans en vacances. » Dans une lettre ouverte publiée sur son mur Facebook, Mickael Wamen lui répond.

Hier, lors d’une intervention vous avez dit « profiter du chômage pour partir deux ans en vacances… »

Alors, au nom des 6 000 000 autres collègues vacanciers de pôle emploi je me permets de jouer le rôle de premier de cordée…
Et oui, il en faut un qui tire les autres, c’est le principe défendu par votre roi de cœur…
Sachez monsieur, que nous ne sommes pas en vacances, le chômage est une souffrance qui détruit la vie de millions de personnes, alors comment pouvez-vous tenir un tel propos ?
Vous allez encore venir dire que c’est normal de pouvoir dire les choses ou venir dire que c’est une interprétation, une déformation, une utilisation malhonnête des propos…

Et si les 6 000 000 de chômeurs plutôt que de partir en vacances chacun dans leur coin et comme des fainéants qu’ils sont, venaient à planter des tentes et organiser un camping géant devant vos Bureaux à vous les courageux, bosseurs qui avez non pas la chance mais le mérite d’avoir un boulot ?
6.000.000 de personnes ça fait du monde quand même, tout le monde déciderait de partir en vacances au même endroit, un genre de Club Merde pour les riens, les jaloux, les cyniques…

Que pensez-vous également des profiteurs qui tous les mois se gavent avec le RSA, les fumiers qui osent faire leurs courses dans des magasins inventés rien que pour eux ? Vous savez qu’il arrive même que certains osent aller se régaler à la soupe populaire ? Ces gens-là n’ont vraiment aucun scrupule !!!

Monsieur, au nom des miens, les gâtés du système, je me permets de vous dire que vos propos sont à vomir tout simplement.
Jamais, je dis bien jamais, nous n’avons été aussi méprisés, un jour viendra où l’unité se fera, ce jour-là des dizaines de millions de personnes auront un dénominateur commun, VOUS et ce que vous représentez, il faudra certes un peu de temps mais personne ne peut accepter l’inacceptable…

En attendant, je propose que tous les acteurs qui se doivent à la fois de condamner vos propos mais aussi de proposer la riposte nécessaire à une telle insulte de plus, appellent à la mise en place d’un camping géant devant vos bureaux dorés, vous aurez comme cela tout loisir de contempler ces millions de vacanciers !!!
Je pense que lors des rencontres organisées actuellement entre les « partenaires sociaux » cela devrait être défendu et être mème un appel commun.

Tous en vacances au même endroit…
S’UNIR POUR NE PLUS SUBIR !!!

Initialement publié par Mickael Wamen sur Facebook




Mots-clés

mépris de classe   /    Goodyear   /    Chômage   /    Notre classe