^

Culture et Sport

Chronique football

Remontada : le Barça en ajoute une à sa collection

Barcelone a concédé sa remontada annuelle ce mardi soir sur la pelouse de Liverpool avec une lourde défaite 4-0. Les coéquipiers de Lionel Messi sont éliminés de la Ligue des Champions au stade des demi-finales.

mercredi 8 mai

Voilà qui pourrait devenir une tradition. Deux ans après avoir été le bourreau du PSG dans une fin de match incroyable – trois buts dans les cinq dernières minutes pour une victoire 6-1 – et surtout un an après en avoir été victime à son tour à Rome (4-1 à l’aller, 0-3 au retour), Barcelone s’est de nouveau effondré à Anfield ce mardi soir. Les Catalans s’étaient pourtant largement imposés lors du match aller dans le sillage d’un Lionel Messi stratosphérique, déjà auteur de six buts dans cette phase finale de Coupe d’Europe (3-0).

Les chances de Liverpool apparaissaient pourtant bien faibles avant ce match retour, d’autant que deux de ses stars, Roberto Firmino et surtout Mohamed Salah, avaient dû déclarer forfait sur blessure. Un succès par quatre buts d’écart, condition nécessaire pour se qualifier pour une deuxième finale consécutive, semblait impossible. C’est pourtant ce qu’ils ont réussi.

Ce sont finalement deux joueurs tout à fait inattendus qui se sont mués en héros du côté des Anglais. Très peu utilisés cette saison par son entraîneur Jurgen Klopp, l’ancien Lillois Divock Origi (titulaire à seulement sept reprises depuis le début de la saison) a lancé son équipe en ouvrant la marque rapidement, avant d’inscrire le but de la qualification à un quart d’heure du coup de sifflet final. Entre-temps, c’est un autre second couteau qui s’était lui aussi illustré avec un doublé en trois minutes ! Sorti du banc à la mi-temps pour pallier la blessure d’Andrew Robertson, le milieu de terrain néerlandais Georginio Wijnaldum a signé une entrée en jeu fracassante.

Une défaite, un an après la désillusion subie à Rome, qui porte un coup brutal aux ambitions d’Ernesto Valverde et ses hommes. En début de saison, le capitaine Lionel Messi annonçait pourtant : « Nous allons faire tout ce qui est possible pour que cette si belle coupe vienne au Camp Nou ». Ce ne sera donc pas pour cette année. Une élimination qui interroge également sur la stratégie de Barcelone, qui alignait au coup d’envoi un trio offensif composé de deux anciens joueurs de Liverpool, et pas des moindres. Luis Suarez a été la star de Liverpool entre 2011 et 2014, avant de partir pour la Catalogne contre 81 millions d’euros. Idem pour Philippe Coutinho, qui a lui fait ses bagages en janvier 2018 pour la modique somme de 135 millions d’euros. Ils ont tous les deux été transparents dans ce match. Pour la première fois depuis six ans, la finale de la Ligue des champions se jouera sans le Real Madrid ni le Barça. A moins de revivre une autre surprise, ce sera sans doute l’Ajax, au budget infiniment inférieur et à la jeunesse infiniment plus enthousiasmante que les éternels joueurs phares des deux géants espagnols, qui affrontera Liverpool lors de la grande finale du tournoi le plus important d’Europe.

Revivez les réactions de folie de ces commentateurs anglais :




Mots-clés

football   /    Culture et Sport