^

Monde

Solidarité internationaliste

A Toulouse, 350 manifestants affichent leur soutien au peuple palestinien

Suite à la décision du mercredi dernier prise par Donald Trump de déplacer l’ambassade nord-américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, de nombreuses manifestations ont lieu tout autour du globe. A Toulouse, ce sont 350 manifestants qui ont battu le pavé ce 12 décembre, en soutien au peuple palestinien.

Ce mardi 12 décembre, à l’initiative de BDS Toulouse, Attac 31, le Collectif Coup pour Coup 31 , l’ Association des Palestiniens de Toulouse, l’Association France Palestine Solidarité 31, Parti des Travailleurs (Tunisie), NPA31, SUD Santé Sociaux 31, UET, OCML-VP, Sud Ptt 31, Sud Santé Sociaux 31, ou encore le PCF avaient appelé à une manifestation à Toulouse, suite à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump.
Le rendez-vous était donné à 18h00 à Jean Jaurès, en plein centre-ville. En face de l’arrêt de métro environ 350 personnes se sont rassemblées pour partir quelques minutes plus tard en manifestation jusqu’au consulat américain. « Palestine vivra, Palestine vaincra », « vive la lutte de la Palestine » et « Tump, Netanyahou, Jérusalem n’est pas à vous » ont été les slogans qui ont rythmé cette manifestation dynamique.
Cette manifestation, qui dénonçait l’occupation, le colonialisme et l’apartheid israélien en Palestine, s’ajoute à d’autres mobilisations de soutien international au peuple palestinien qui ont eu lieu dans des villes comme Berlin, Paris, New York mais aussi en Tunisie, en Jordanie, au Pakistan ou en Tunisie. Une solidarité mondiale à la grève générale du peuple palestinien, durement réprimé par l’armée israélienne. Des affrontements qui ont déjà fait un mort et plusieurs centaines de blessés.
La décision unilatérale de Donald Trump rompt avec la traditionnelle « prudence » de la communauté internationale qui n’est jamais allée jusqu’à reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Le président des États-Unis prend ainsi une position clairement favorable pour l’État d’Israël et en finit avec son rôle historique de médiateur israélo-palestinien. Un rôle qui, par ailleurs, n’a souvent été que le masque d’un processus de colonisation sioniste que les États-Unis a toujours soutenu. Une offensive qui souligne le caractère indispensable du soutien à la lutte du peuple palestinien. En ce sens, la mobilisation toulousaine, qui en appelle d’autres, est un signe de solidarité internationale on ne peut plus nécessaire.




Mots-clés

Toulouse   /    Internationalisme   /    Palestine   /    Monde