Jeunesse

200 personnes au débat des étudiants de Révolution Permanente !

Etudiants toujours debout, encore plus sur les piquets !

Publié le 23 mai 2016

Ce vendredi 20 mai, les étudiants animant Révolution Permanente tenaient leur premier débat sur la place de la Nuit Debout. "Les facs ferment, que doivent faire les étudiants debout ?" 200 personnes se sont regroupées autour du stand pour réfléchir ensemble aux suites de la mobilisation.

Alors que les examens sont en cours et laisseront place aux vacances et aux facs vides, les manifestations, elles, sont encore bien remplies des centaines d’étudiants en lutte depuis deux mois et demi déjà contre la loi travail et bien plus que ça : son monde. Autant de jours où ils ont travaillé à construire leurs propres organes de lutte, contre la main mise de structures telle que l’Unef qui s’auto-proclame "représentant des étudiants" pendant qu’elle négocie contre la volonté de ceux-ci. Autant de jours également où ils ont travaillé à bâtir des ponts entre leur mobilisation, celle des lycéens mais également celles des travailleurs dont la force économique est indispensable pour conquérir la victoire. Autant de jours enfin où ils se sont affrontés avec courage et détermination à toujours plus de répression, un gouvernement qui ne lâchait rien sinon des lacrymos, des coups de matraques et des 49-3.

Et maintenant que ce dernier a été l’étincelle pour allumer les feux de pneus des piquets des routiers, des raffineurs, des cheminots et bien d’autres, les étudiants ont pour tâche de repenser leur rôle et leur cadre de mobilisation, construire la solidarité morale et matérielle avec les travailleurs en grève. Comment ?...