^

Notre classe

Vu sur le site du NPA

GM&S : un hélicoptère contre le blocus de l’usine PSA de Sept-Fons

Mercredi matin 5 juillet les ouvriers de GM&S ont bloqué à 150 l’accès du site PSA de Sept-Fons à Dompierre-sur-Besbre, dans l’Allier.

Dans un communiqué publié mercredi, les salariés de GM&S assurent qu’ils ne quitteront pas le site de Sept-Fons tant qu’ils n’obtiendront pas gain de cause. Ils réclament une hausse des commandes de la part de PSA ainsi que la participation de ce dernier au plan social pour les salariés exclus de la reprise. “Nous ne sommes ni des voyous, ni des casseurs, nous l’avons prouvé lors de ces derniers mois”, “Nous resterons sur le site afin que ces points soient élucidés clairement et par écrit”.

La fonderie de Sept-Fons,fabrique des blocs de moteurs diesel et des disques de freins. Elle alimente en flux tendu 8 sites en France et 4 à l’étranger avec donc des répercussions rapides sur la production automobile de tout PSA.

La direction de l’usine a d’abord eu recours à ses propres groupes de « gros bras » anti grève et appelé les gendarmes. Ils n’ont pas pu empêcher le blocus de l’usine de se poursuivre. La direction de l’usine a franchi une nouvelle étape et utilisé un hélicoptère pour faire sortir des pièces de l’usine.

En même temps le ministre Bruno Le Maire et la direction de PSA maintiennent leurs intentions de liquider plus de la moitié des emplois du site et se font menaçants. Renault et PSA doivent s’engager à maintenir commandes et emplois. Soutien et solidarité avec les GM&S qui se battent pour leur emploi jusqu’à satisfaction.




Mots-clés

PSA   /    Notre classe