^

Politique

#Manif16Novembre

Loi travail XXL. 25 000 manifestants à Marseille 

Des milliers de manifestants, 25 000 selon la CGT, ont à nouveau défilé dans la cité phocéenne entre le Vieux-Port et Castellane.

Crédits photos : Ledda Soriga

Tôt dans la matinée, un rassemblement puis un cortège intersyndical s’était réuni à Aix-en-Provence afin d’y afficher également les protestations puis de rejoindre ensemble la manifestation à Marseille.

La majeure partie du cortège marseillais était composée de délégations de la CGT mais aussi de la FSU, de SUD, de l’UNEF et de la CNT. Les sections d’enseignants et de postiers du FO ont défilé de leur côté et ont rejoint le flot des manifestants au point d’arrivée avec plusieurs centaines de personnes.

Des militants politiques du PCF, de la FI, de LO, du NPA, de la JC et du M1717 étaient également présents. L’organisation altermondialiste Attac a aussi défilé. On pouvait noter la présence d’un groupe féministe anarchiste, inclusif et intersectionnel récemment formé sur Aix-Marseille, le Witch Bloc.

La manifestation comportait la présence de plusieurs personnalités nationales. Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, a défilé avec les siens. Jean-Luc Mélenchon, député de Marseille, était présent au point fixe de la FI. Pierre Dharréville, député PCF de Martigues, a participé également à la manifestation.

Des travailleurs du milieu culturel s’opposaient à la ministre de la culture, Françoise Nyssen, à propos de la hausse de la CSG qui sera sans aucune compensation dans leur secteur. Les jeunes étaient en colère contre le projet de sélection pour l’entrée à l’Université. Tous étaient très inquiets sur les mesures d’austérité en cours dans les services publics, le gel du point d’indice des fonctionnaires, la suppression des contrats aidés.

La lutte se poursuit avec plusieurs événements prévus localement au cours des prochaines semaines. Le samedi 18 novembre une manifestation est organisée à Aix-en-Provence contre le CETA, avec départ à 15h à la Rotonde. Un débat concernant les contrats aidés aura lieu également à Aix-en-Provence le 21 novembre à 18h30 au Ligourès. Enfin, le 30 novembre une réunion unitaire est prévue à Marseille, à 18h30 au Théâtre Mazenod, contre la régression sociale et pour l’unité et la convergence des luttes.




Mots-clés

Loi travail 2   /    Marseille   /    Politique