^

Politique

Vous avez dit gaspillage ?

Macron utilise son Falcon pour 110km : « un pognon de dingue » !

Jeudi dernier, le président de la République, après ses allusions au « pognon de dingue » alloués aux minimas sociaux, a utilisé son Falcon présidentiel toute la journée, au point de l’utiliser pour un déplacement de 110km !

Crédits photos : AFP

Si pour le président, l’État donne trop d’argent aux chômeurs et aux allocataires de minimas sociaux, le compte bancaire de l’Elysée chauffe sans modération en ce moment : après les 500 000 euros de vaisselle dépensés par la présidence pour changer les assiettes du président, Emmanuel Macron s’est permis ce jeudi d’utiliser sans modération son Falcon présidentiel (un jet privé signé Dassault), dont le coût de vol est de près de 4000€ de l’heure, équipage et carburant compris. Les trajets du jour ? Paris-Montpellier, où un discours devait se tenir, puis Montpellier-La Roche-sur-Yon, où le président devait inaugurer un musée à la mémoire de Clémenceau (c’est vrai qu’au moment où les CRS répriment les grèves, quoi de mieux que d’inaugurer un musée à l’honneur de celui qui avait fait tirer les gendarmes sur les grévistes en 1908 ?). Finalement, le président a utilisé son avion pour faire 110km entre la Roche-sur-Yon et Rochefort, pour aller rencontrer des militaires sur l’aéroport de cette même ville. Autant de déplacements au payés par le contribuable.

Le service présidentiel a assuré que c’était la solution « la plus économique », étant donné que le président devait reprendre l’avion pour rentrer à Paris. C’est un signal de plus à destination des hyper-riche : ne vous cachez plus ! Les « assistés », eux, doivent se passer des minimas sociaux car ils coutent un « pognon dingue ». De son côté, Emmanuel Macron ne semble pas inquiété par ses fastes dépenses, alors qu’il avait déjà été épinglé pour avoir pris ce même Falcon pour aller voter au Touquet, à seulement 3h de voiture de Paris…




Mots-clés

Emmanuel Macron   /    Politique