Monde

APPEL A LA SOLIDARITE FINANCIERE EN FAVEUR DE MUMIA

Mumia Abu-Jamal. Souscription pour le défendre et le soigner

Publié le 19 octobre 2016

Nous relayons ci-dessous un appel à la solidarité financière en faveur de Mumia Abu-Jamal, victime des méthodes inhumaines de la prison de sci manahoy aux Etats-Unis.

Source

Pour mémoire, le jugement rendu récemment a rejeté la requête sollicitant l’accès au traitement contre l’hépatite C dont Mumia souffre terriblement depuis près de deux ans, et ce au prétexte que ses avocats s’étaient contentés de mettre en cause l’administration pénitentiaire sans désigner les personnes responsables de ce refus. Maître Robert Boyle, son avocat, vient donc de déposer un recours sous la forme d’une plainte les désignant personnellement. Il s’agit du Secrétaire des prisons de Pennsylvanie, de cinq autres hauts responsables de l’administration du service de santé pour les prisonniers et du docteur en charge du suivi médical de Mumia.
Rappelons également que les avocates qui ont assuré la défense de Mumia et obtenu sa sortie du couloir de la mort en 2011 ont saisi la justice pour demander la révision de son procès au regard d’une nouvelle jurisprudence de la Cour Suprême des Etats-Unis. Cette dernière vient en effet de juger inconstitutionnel la possibilité pour un magistrat d’être partie prenante d’une décision en première instance puis de l’être à nouveau en procédure d’appel, ce qui fut le cas lors du procès de Mumia.

Ces deux recours nécessitant beaucoup d’argent, nos amis américains sollicitent les soutiens à Mumia du monde entier. A cet effet, le Collectif français lance un appel à dons. Pour ce faire, vous trouverez un imprimé en cliquant ici vous permettant d’apporter votre contribution par chèque ou par carte bancaire. Il y a urgence à recueillir les fonds nécessaires sans lesquels Mumia n’aurait aucune chance d’obtenir le droit de se soigner et d’être libéré. Nous vous remercions par avance de votre générosité et de votre solidarité.
> Télécharger l’imprimé pour la souscription 2016

LES METHODES INHUMAINES DE LA PRISON DE SCI MAHANOY

Durant plusieurs semaines, Mumia et les prisonniers de SCI Mahanoy ont été contraints à faire leur toilette avec de l’eau impropre de couleur brune et d’odeur fétide, laissant des traces huileuses sur leurs corps. Durant la même période ils ne furent autorisés à boire que trois petites tasses d’eau potable au moment des repas. Le 25 septembre, les familles et les amis des prisonniers ont manifesté devant la prison en distribuant des tracts exigeant qu’il soit mis un terme à ces méthodes inhumaines et dégradantes. Le même jour, recevant la visite de ses amis, Mumia confirmait qu’il en était toujours ainsi et que la direction de la prison menaçait de représailles les prisonniers qui ont lancé l’alerte en extériorisant cette situation sanitaire dangereuse pour leur santé.

partager

Mots-clés