^

Jeunesse

Vidal ne fait toujours pas l’unanimité…

Poitiers. Fac de Lettres et Langues bloquée !

C’est ce qu’on appelle ne pas perdre de temps. Au lendemain de la rentrée universitaire, la fac de Lettres et Langues de l’Université de Poitiers est bloquée depuis ce matin. AG à 14h !

Le jour même de la rentrée universitaire, lundi, une AG a voté, dans le prolongement du fort mouvement qu’avait connu l’Université de Poitiers avant la pause pédagogique de février, le blocage de la Faculté des Lettres et Langues.

Dès mardi 7h30, en dépit du froid mordant, c’est l’ensemble des bâtiments du campus A3 qui étaient bloqués, permettant aux seuls personnels de l’administration d’accéder aux bureaux. La direction de la faculté a annoncé, dans la foulée, la suspension des cours pour la journée. Les étudiant-e-s, eux-elles, restent mobilisé-e-s.

« Pour lutter contre Vidal, s’informer devient vital », dit le tract distribué, ce matin, à plusieurs centaines d’exemplaires, aux personnels, enseignant-e-s et étudiant-e-s devant les piquets de blocage. Une AG est en effet prévue à 14h pour discuter des suites du mouvement, et ce alors qu’en vue du 15 mars, journée de mobilisation dans la santé et contre les réformes de l’éducation, et du 22 mars, journée de grève et de mobilisation de l’ensemble de la fonction publique et de la jeunesse et à laquelle appelle une partie des organisations de cheminots, le ras-le-bol monte contre ce gouvernement qui multiplie les attaques et les revendique haut et fort.

Poitiers envoie un nouveau signal au mouvement étudiant hexagonal pour la mobilisation à construire contre la sélection, le Plan étudiants, la réforme Blanquer du secondaire, la mise au pas de la jeunesse par le rétablissement du service militaire et l’ensemble des mauvais coups du gouvernement.

[Crédits : RP]




Mots-clés

Plan Etudiants   /    mouvement étudiant   /    Sélection à l’université   /    Poitiers   /    Jeunesse