^

Notre classe

Noel des invisibles

« Réveillon sandwich » : Pas de trêves pour les grévistes de l’Holiday Inn de Clichy

Pour leur 68ème jour de grève ce 25 décembre. Les salariés chargés de l'entretien à l'hôtel Holiday Inn de Clichy restent déterminés. Ce dimanche, ils organisaient un « réveillon sandwich » place de l'Opéra à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et leurs salaires.

Hier soir, c’était le menu du réveillon au Grand hôtel intercontinental à 120€ contre le buffet froid des grévistes de l’hôtel HOLIDAY Inn de Clichy. Ils étaient une centaine de 19 heures à 23 heures ce dimanche 24 décembre. Grévistes de l’Holiday Inn de Clichy et leurs soutiens, ils ont préféré passer noël face à l’hôtel Intercontinental, place de l’Opéra. Les travailleurs en grève dénoncent les mutations forcées, les heures supplémentaires non rémunérées, et du harcèlement de la part de leurs supérieurs.

Les salariés ne veulent plus passer par le prestataire de nettoyage Héméra qui les emploie. Plus largement, ils dénoncent donc le silence de l’hôtel, les « donneur d’ordres ». Ils entament aujourd’hui leur 68ème jour de grève et prévoient, après la visite à Londres, de manifester le 10 janvier prochain, face à l’Holiday Inn de Bruxelles, à deux pas du Parlement européen. "Être ici, c’est une manière de montrer aux donneurs d’ordre qu’on ne baisse pas les bras. Pendant qu’ils sont à l’intérieur, au chaud, on est dehors à manger des sandwichs froids mais on continue le combat", affirmait, déterminée, Mirabelle, salariée depuis 11 ans.




Mots-clés

Grève   /    Notre classe