^

Du Pain et des Roses

Femmes, LGBTI, racisés, étudiants, précaires, travailleurs et travailleuses, ensemble, préparons l'offensive

Projection-débat. Film Pride : une alliance improbable et un exemple de solidarité face à un ennemi commun

Samedi 25 février à 15h, à l’Université Paris 8, Révolution Permanente et le NPA Saint-Ouen organisent une projection-débat autour du film Pride.

vendredi 17 février 2017

Ce film est basé sur une histoire vraie, qui a lieu en 1984. Alors que l’Angleterre réactionnaire de Thatcher réprime violemment sur deux fronts le mouvement des mineurs en lutte contre la fermeture des mines et le mouvement LGBTI, un groupe militant de ce mouvement décide de soutenir les mineurs en participant à la caisse de grève. Prenant conscience qu’ils font face au même ennemi, ces militants tentent de rétablir les liens d’une seule et même classe sociale divisée en mille morceaux de préjugés. Ce film révolutionnaire est une leçon de choses pour tous les militants du mouvement ouvrier et tous les exploités et opprimés, montrant en puissance toute la force de notre classe sociale lorsqu’elle s’unit, dans toute sa diversité, sous un même drapeau.

Dans le contexte actuel, à la veille du 8 mars et après la situation ouverte à partir du viol de Théo perpétré par quatre policiers, nous vous invitons à réactualiser les leçons de lutte que ce film propose. Aujourd’hui, aucun candidat du patronat lors de ces élections présidentielles ne défend ni ne défendra intégralement les droits des femmes, des LGBTI et des secteurs les plus opprimés. Quel que soit le prochain président, ce qui se prépare sont des attaques contre le monde du travail et l’ensemble des secteurs exploités et opprimés de la société, des attaques encore plus dures que la loi travail pour nous faire payer les frais de leur crise. Les femmes, les LGBTI et les populations stigmatisées et marginalisées des quartiers populaires sont toujours celleux qui subissent les pires conséquences, plus de précarité, de chômage, de violences. C’est bien pour cela qu’on ne peut faire confiance que dans nos propres forces, et qu’il est plus que jamais nécessaire de s’organiser et se préparer à affronter les coups qui vont être portés contre les travailleurs, la jeunesse, les femmes, les racisés, les LGBTI, pour lutter contre toute forme de discrimination, d’oppression et d’exploitation.

Quelles convergences pour les travailleur.ses et les opprimé.e.s ? Comment les construire ? Quels intérêts avons-nous à faire front, et contre quel(s) ennemi(s) ? Pour quelles perspectives ?

A la tribune pour ouvrir les discussions :
- Faustine, gréviste de la Fnac Champs Élysées
- Hamid, travailleur LGBT et militant de la CGT a l’ENS
- Nicolas-Marie, étudiant et militant à Révolution Permanente et au Collectif Féministe Révolutionnaire




Mots-clés

Paris 8   /    faisons front   /    LGBTQI   /    Droits des femmes   /    Cinéma   /    Du Pain et des Roses